Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Fabrice Epelboin

Sexe, musique et politique

Deux clips musicaux, de part et d'autre de la Méditerranée, font un carton en ce moment sur YouTube. Deux jeunes artistes qui se saisissent du sujet politique pour exprimer leur craintes et leurs espoirs. Deux artistes qui nous parlent, chacun à leur façon, de la société dans laquelle ils vivent. Bon, en France, pour Victoire Passage, c'est plus la forme que le fond, qui parle.

Deux clips musicaux, de part et d'autre de la Méditerranée, font un carton en ce moment sur YouTube.

Deux jeunes artistes qui se saisissent du sujet politique pour exprimer leur craintes et leurs espoirs.

Deux artistes qui nous parlent, chacun à leur façon, de la société dans laquelle ils vivent.

Bon, en France, pour Victoire Passage, c'est plus la forme que le fond, qui parle.

Prend le pouvoir sur moi Jean Luc Mélenchon Victoire Passage159 774 vues1 444 aiment, 357 n'aiment pas

 

En Tunisie, pour Klay BBJ, c'est d'abord le fond.

NoPassaran Klay BBJ80 102 vues519 aiment, 23 n'aiment pas

Mais pour le coup, la forme est aussi très soignée chez Klay BBJ (making of ici). Que vous aimiez le rap, ou que vous compreniez l'arabe, peu importe : même avec un minimum de connaissances sur la politique intérieure tunisienne, vous pourrez facilement décrypter le fond. Vous reconnaitrez, pêle-mêle, les figures des gouvernants actuels du pays, des influences Qataries, des islamistes et des violences policières, ainsi bien sûr, que le célèbre 'dégage', que les Tunisiens ont inscrit dans le vocabulaire révolutionnaire voilà plus d'un an, qui conclue la chanson.

Je n'y connais vraiment rien en rap, mais ça m'a l'air pas mal du tout (ping Pierre - preneur de feedback ;-)

Back to Life, Back 2 Reality

Mais revenons à Victoire Passage. Victoire, elle aussi, nous parle de la France. Un pays où le marketing a envahi massivement la...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée