Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Yovan Menkevick

Salut à Toi ! (#Sectes politiques : the end…)

Comme les commentaires d'une certaine partie de la netosphère ont afflué pour s'indigner de ces pauvres et misérables écrits traitant de la politique française, écrits qui vilipandaient les figures de la rébellion politique en carton-pâte qui sévit sur la dite sphère du "ouaibe" (commentaires plus passionnants les uns que les autres, il faut bien l'avouer) : mettons les choses au clair, et une bonne fois pour toute (non mais quand même, putain, c'est dingue !

Comme les commentaires d'une certaine partie de la netosphère ont afflué pour s'indigner de ces pauvres et misérables écrits traitant de la politique française, écrits qui vilipandaient les figures de la rébellion politique en carton-pâte qui sévit sur la dite sphère du "ouaibe" (commentaires plus passionnants les uns que les autres, il faut bien l'avouer) : mettons les choses au clair, et une bonne fois pour toute (non mais quand même, putain, c'est dingue ! - j'ai essayé de faire plus long et encore plus indigeste, j'ai pas réussi, NDLA)

Ici, sur ce site internet, sur Reflets, il y a plein de choses différentes. Et si tu as un bac +5 en informatique avec un beau diplôme en carton glacé (obtenu à grands coups de copiés-collés de code écrit par d'autres), diplôme que tu as offert à ta mémé (toute fière de toi) et que tu ne supportes pas que ça ne parle pas tout le temps de tes jouets préférés (les zordinateurs), c'est le même prix : C'est gratos.

Mais sache que Reflets n'est pas un mag d'informaticiens qui parle uniquement aux informaticiens. Ni un repère de spécialistes de la sécurité et de la surveillance numérique, même si ça en parle, et "pas qu'un peu bien". Reflets c'est un site avec des types qui s'apprécient (important, crucial, vital…) et balancent ce qu'il leur plaît…de balancer. Mais ces types ont en commun quelque chose qui a dû échapper à quelques uns qui geignent à tour de...