Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Yovan Menkevick

Reflets : provoquer et inciter à la…réflexion

(C'est à la suite des commentaires quelque peu agressifs, commentaires qui obligent à répondre agressivement (ce qui n'est jamais très bon) que ce billet est né. Son objectif est simple : exprimer le pourquoi de la démarche des derniers articles, provocateurs et cinglants, mettant en cause des fonctionnements humains, les nôtres.

Big

(C'est à la suite des commentaires quelque peu agressifs, commentaires qui obligent à répondre agressivement (ce qui n'est jamais très bon) que ce billet est né. Son objectif est simple : exprimer le pourquoi de la démarche des derniers articles, provocateurs et cinglants, mettant en cause des fonctionnements humains, les nôtres. De Facebook à l'apiculture, en passant par la conservation des semences anciennes, le logiciel libre ou les filières alimentaires associatives, une certaine approche cohérente des choses se crée, peut-être une issue positive pour l'avenir ?. Ceci n'est donc pas un article.)

Tout part du principe d'inversion des valeurs et de la société du "concernement", qui se mélange avec celle de l'opinion : il y a des choses qui sont difficilement entendables parce qu'elle touchent à nos contradictions. A notre responsabilité, pas seulement collective, mais aussi personnelle.

L'article à propos de Facebook est intolérable (pour certains) parce qu'il dit de façon explicite que Facebook est un outil anti-démocratique, enfermant, qui empêche une partie de plus en plus conséquente des internautes de faire vivre le reste du réseau, qu'il participe à la société de la surveillance, de l'utilisation des données personnelles et de la dictature du marketing. Par conséquent, ceux qui sont sur Facebook voient bien qu'ils sont assimilés à ces phénomènes. Ce qui est vrai : participer directement à Facebook...