Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Reflets, les sous, l'avenir, la vie...

Le 23 décembre 2010, Reflets.info est né. Bien entendu, nous étions déjà là avant, mais la première publication sur le Web date du 23 décembre 2010. Nous avions choisi un business model révolutionnaire, issu de mois de brainstorming avec les plus grands con-sultants du Web 2.0 et même 3.0. Nous n'aurions pas de pubs pour agrémenter nos pages tristes. Ni gifs animés, ni flash tonitruants. Même pas une pauvre popup. Non.

Le 23 décembre 2010, Reflets.info est né. Bien entendu, nous étions déjà là avant, mais la première publication sur le Web date du 23 décembre 2010. Nous avions choisi un business model révolutionnaire, issu de mois de brainstorming avec les plus grands con-sultants du Web 2.0 et même 3.0. Nous n'aurions pas de pubs pour agrémenter nos pages tristes. Ni gifs animés, ni flash tonitruants. Même pas une pauvre popup. Non.

Nous n'aurions pas d'investisseurs qui soutiendraient notre croissance forcément formidable.

Nous n'avions pas non plus de perspectives.

Où allions-nous ? Nous ne le savions pas nous-même.

Des abonnés ? Pour quoi faire ? Non, juste quelques certitudes.

Réalisons un petit inventaire à la Prévert :

  • Nous savons de quoi nous parlons.
  • Nous publions sur ce réseau depuis des années. Parfois depuis le siècle dernier, c'est dire...
  • Nous avons des lecteurs.
  • Nous avons du lulz à revendre, pourquoi ne pas le partager ?
  • Nous ne nous prenons pas au sérieux et donc, ça marche ou ça ne marche pas, peu importe. Nous expérimentons continuellement. Si ça ne marche pas, on fera autre chose.
  • Nous savons que nos lecteurs sont sympas et qu'ils sont prêts à nous soutenir quand c'est nécessaire

Du coup, nous optons pour un business model révolutionnaire, et comme je le disais, fruit de mois de réflexions, de discussions avec les plus grands experts de la webitude : nous allons dire à nos lecteurs :"à votre bon coeur", "si ça vous plait,...