Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Reflets fait du DPI à 2 cents d'euro sur ses logs : Amesys, je te vois

Le DPI, c'est cool. Ca permet de savoir tout ce que fait quelqu'un sur un réseau IP. Lire les contenus de ses mails, ses échanges en chat, attraper ses passwords au passage si besoin, bref : écouter. Évidemment, nous n'avons pas développé, chez Reflets un outil aussi merveilleux et puissant que le GLINT d'Amesys, avec sa "Eagle Core Technology".   Non, nous, on en est restés aux logs Apache de base. Mais ils disent plein de trucs quand même, les logs Apache.

Le DPI, c'est cool. Ca permet de savoir tout ce que fait quelqu'un sur un réseau IP. Lire les contenus de ses mails, ses échanges en chat, attraper ses passwords au passage si besoin, bref : écouter.

Évidemment, nous n'avons pas développé, chez Reflets un outil aussi merveilleux et puissant que le GLINT d'Amesys, avec sa "Eagle Core Technology".

 

Non, nous, on en est restés aux logs Apache de base.

Mais ils disent plein de trucs quand même, les logs Apache. Ils traduisent une certaine fébrilité des salariés de Bull et d'Amesys lorsque le Wall Street Journal dévoile qu'Eagle tourne en Libye. Nous avons reçu beaucoup de visites. Certaines arrivent chez nous via Google. Nous partirons du principe que vous savez tous ce qu'est un referer. Sinon, on en parlera dans les commentaires.

Alors en ce jour de Sainte Amesys, nous vous proposons de regarder les logs de Reflets avec les visites des salariés de Bull et de Amesys. Oh, bien sûr, vu les détails techniques dans ces logs, l'admin d'Amesys a probablement les moyens de remonter, lui, à chacun des utilisateurs qui se trouvent dans ce fichier. Ça doit faire bizarre de se voir observé comme ça... Ceci dit, il y aussi une forte probabilité pour que les opposants libyens trouvent ça étrange aussi.

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée