Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Jacques Duplessy

Quand l'inspectrice déboule

Vis ma vie de prof contractuel - Episode 2

Marie-Gabrielle est professeure contractuelle en lycée dans l'académie de Versailles. Elle raconte son quotidien et les méandres du Mammouth de l’Éducation Nationale.

Mammouth au Royal BC Museum, Victoria, British Columbia - Rob Pongsajapan - CC BY 2.0

Nous retrouvons Marie-Gabrielle. Elle est prof contractuelle, enseignant le médico-social en lycée. Soumise au devoir de réserve, elle ne peut pas s'exprimer dans les médias. Pour protéger son anonymat, les établissement ne seront pas cités. Elle raconte son quotidien.

Semaine du 28 septembre

Mardi j'envoie une une lettre recommandée au rectorat pour demander une démission du lycée 2 et une mobilité dans un autre lycée ou une réduction de mon temps de travail pour n'enseigner que dans le lycée 1. J'en dépose une copie au rectorat. Le même jour dans l'après midi j'ai un courriel de réponse du rectorat : je n'ai pas le droit de démissionner d'un seul poste. Je dois rompre mon contrat.

Le lendemain j'envoie un mail proposant ma candidature pour un poste en Ulis, les unités localisées pour l'inclusion scolaire qui accueillent des élèves en situation de handicap. Je demande à voir un inspecteur ou un responsable du recrutement.

Le jeudi, elle me répond que je dois démissionner et repasser un entretien pour un poste en Ulis. Je demande un entretien avec la DRH. Le vendredi on me donne un nom à contacter.

Côté cours, c'est toujours pareil. Dans le premier lycée, aucun souci. Dans le second, les élèves sont toujours intenables et m'envoient toujours quelques objets. Comme personne ne veut se dénoncer, je leur dit qu'ils seront solidaires dans la punition. Mais la conseillère d'éducation annule la sanction : "Vous savez,...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée