Journal d'investigation en ligne
par Pierre Brion

Pompéi chez vous

Le Grand Palais a mis des ressources en ligne sur son exposition prévue en mars

Marre du confinement ? On vous propose aujourd'hui la plongée dans un récit de catastrophe pour rester dans le thème, celui de Pompéi. Une visite virtuelle qui peut être partagée avec vos enfants.

Site du Grand Palais
Vous lisez un article réservé aux abonnés.

L'exposition évènement Pompéi qui devait être officiellement inaugurée le 25 mars au Grand Palais a évidemment dû être reportée en raison de l’épidémie de coronavirus. En attendant de découvrir sur place l'exposition qui a été conçue comme une expérience immersive grâce au déploiement de nombreux moyens numériques, on peut bénéficier de quelques ressources en ligne grâce à l’opération « Pompéi chez vous ». On peut ainsi explorer la cité romaine avant et après la catastrophe.

Cette catastrophe, c’est celle de l’éruption du Vésuve qui a eu lieu en l’an 79 de notre ère. Elle a surpris les habitants, car même si la terre, avait tremblé quelques années auparavant, le volcan ne s’était pas réveille durant les 8 siècles précédents. L’exposition du Grand Palais, tout au long du parcours proposé, nous fait revivre ce réveil du Vésuve dont on peut avoir un aperçu impressionnant dans la bande annonce de présentation de l’exposition. Sur l’application du Grand Palais que vous pouvez télécharger sur votre smartphone, un audio-guide vous donne aussi d’utiles précisions sur cette éruption qui a duré deux jours et a été fatale à plus de 1000 habitants de la ville qui n’avaient pas réussi à fuir. L’audio guide nous fait entendre, entre autres, ce commentaire, d’un des auteurs de l’époque, Pline le Jeune à propos de cette catastrophe : « Le sommet du mont Vésuve brillait sur plusieurs points de large flammes et de grandes colonnes de feu dont la rougeur et l’éclat étaient avivés par l’obscurité de la nuit. »

Des mozaïques jamais vues

Sur le site Internet du Grand Palais, vous pourrez consulter quelques courtes vidéos qui rendent compte des récentes découvertes des fouilles effectuées entre 2017 et 2019. Elles ont notamment mis au jour une rue et deux maisons remarquables qui ont été baptisées la maison au jardin et la maison d’Orion. Vous pourrez parcourir les restes de celle-ci en admirant les mosaïques qui ont été découvertes sur son sol, représentant des figures chimériques jamais vues auparavant. Puisqu’on parle de mosaïques, une autre vidéo forte instructive, nous montre le travail patient et minutieux de la restauration de certaines d’entre elles, découvertes sur le site de Pompéi et qui ont subi pas mal de dégâts en raison non seulement des conséquences de l’éruption mais aussi en raison des conséquences des pillages. Toujours sur le site Internet du Grand Palais, vous pourrez consulter une vidéo sur l’histoire des fouilles de Pompéi à travers des dessins datés de la fin du XIXe siècle et du début XXe siècle. Ils ont été réalisés par de jeunes élèves architectes des Beaux Arts de Paris, qui, lors de leur formation, séjournaient pendant un an à l’Académie de France à Rome. Ils devaient réaliser différents exercice dont celui de proposer les restaurations de sites antiques. Ces dessins rendent compte de leurs propositions parfois un peu « chargées », au sujet de la cité antique de Pompéi.

Dans l’audio-guide de l’exposition téléchargeable via l’application pour Smartphone du musée, outre l’histoire de l’éruption, la nature du volcan, vous plongerez dans l’histoire des fouilles débutées au XVIIIe siècle qui ont provoqué l’admiration de Goethe qui, se rendant sur place, affirma devant la splendeur de ce qu’il découvrit : « Il est arrivé bien des malheurs dans le monde mais peu qui ont procuré tant de plaisir à la postérité ». L’audio-guide permet de se faire une idée de quelques chefs d’œuvres entre autres, une statue représentant Livie l’épouse de l’empereur Auguste, dont le corps est drapé d’un manteau sculpté tout en finesse et légèreté. Il y a aussi une étonnante fresque datée de l’époque de l’éruption du Vésuve, représentant la déesse Vénus toute habillée de bleue. Trônant en majesté sur un char tirée par des éléphants, elle est accompagnée par un ange, vraisemblablement Cupidon, tenant un globe. Bref, en attendant l’exposition numérique immersive au Grand Palais reportée après le confinement, ces images et leurs commentaires, vous permettent déjà de faire une belle et fructueuse visite à distance. Ces vidéos, ces contenus audio, vous pouvez en faire aussi bénéficier vos enfants. D’ailleurs un dossier pédagogique de l’exposition à leur attention est disponible sur le site.

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée