Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Brève
par Antoine Champagne - kitetoa

PNIJ : une lente montée en puissance

Alors que la CNCTR devrait publier son rapport annuel ce mois-ci, on peut déjà prendre la mesure de la lente mais sûre montée en puissance de la PNIJ et de l'importance croissante de la téléphonie dans les enquêtes judiciaires. Selon nos informations, ce sont quelque 2 millions d'écoutes judiciaire qui ont été demandées en 2017. Près de 700.000 conversations téléphonique et 1million de SMS ont été interceptées par semaine. La capacité actuelle de la PNIJ est de 1200 interceptions judiciaires simultanées mais ce nombre devrait croître. La PNIJ mise en place par Thalès est régulièrement décriée par les forces de l'ordre qui mettent en avant des bugs. Ceci dit, l'Intérieur a perdu avec la PNIJ la main-mise sur les écoutes qui étaient réalisées jusque là par des officines privées pas toujours de manière très encadrée. C'est désormais le ministère de la Justice qui a la main.

0 Commentaires