Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Piratage de #TV5Monde : l'opération cyber pieds nickelés

Une fois de plus, c'est un banal piratage qui est monté en épingle par la classe politique pour crier au cyberdjihad. Les "cyberdjihadistes", rien que le mot a de quoi faire rire... La presse court, la presse s'emballe, tout le monde y va de sa théorie non argumentée, sans aucun élément tangible... mais le résultat est là, ce piratage de TV5Monde fait bien plus de bruit que le massacre de 148 personnes à l'Université de Garissa au Kenya, c'est consternant, c'est 2.

Une fois de plus, c'est un banal piratage qui est monté en épingle par la classe politique pour crier au cyberdjihad. Les "cyberdjihadistes", rien que le mot a de quoi faire rire... La presse court, la presse s'emballe, tout le monde y va de sa théorie non argumentée, sans aucun élément tangible... mais le résultat est là, ce piratage de TV5Monde fait bien plus de bruit que le massacre de 148 personnes à l'Université de Garissa au Kenya, c'est consternant, c'est 2.0, c'est du djihad terroriste avec du cyber dedans, même les partis politiques relaient allègrement cette première attaque terroriste avec du cyber dedans d'une ampleur sans précédent.

Rappelons à toutes fins utiles qu'à notre connaissance, aucun routeur n'a explosé, aucune perte n'est a déplorer, en dehors d'un membre de la rédaction qui nous a confié avoir perdu une gomme qui trainait sur son bureau... et un autre qui nous signale avoir perdu le post-it avec le mot de passe de sa machine qui était collé à son écran.

Mises à jour

Edit 19H00 : Bluecoat Lab a fourni une intéressante analyse d'une variante du worm supposé avoir été utilisé pour l'attaque de TV5Monde

Edit 15H50 : Le ministère de la défense dément la confidentialité des documents publiés par les pirates

La thèse de l'attaque de haute volée avec la publication de documents confidentiels relatifs à l'identité de militaires est en train de faire...