Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Yovan Menkevick

Piratage de DVD aux USA : papi fait de la résistance

Cette histoire est symptomatique et cruelle pour l'industrie du divertissement, ceux que l'on appelle les "ayant droits" par chez nous. Imaginez qu'un papi de 92 balais, Hyman Strachman, vient de se faire prendre la main dans le sac par les services de répression des fraudes américains : ce super patriote copie les DVD des grand films hollywoodiens depuis 8 ans et les envoie par la poste aux Boy's coincés en Afghanistan ou en Irak.

Cette histoire est symptomatique et cruelle pour l'industrie du divertissement, ceux que l'on appelle les "ayant droits" par chez nous. Imaginez qu'un papi de 92 balais, Hyman Strachman, vient de se faire prendre la main dans le sac par les services de répression des fraudes américains : ce super patriote copie les DVD des grand films hollywoodiens depuis 8 ans et les envoie par la poste aux Boy's coincés en Afghanistan ou en Irak. Mais pas un ou deux par ci par là, non, nous parlons, dans son cas, de 300 000 copies…

Le vieux bonhomme a investi dans un rack de sept graveurs, et passe au bas mot, selon l'article du Monde.fr, 60 heures par semaine à cette activité. Une fois ses copies hebdomadaires terminées, direction la poste du coin où il expédie par colis ses piratages, gracieusement distribués aux soldats sur place par les aumôniers de l'armée.

Pas de buisness dans cette histoire, juste un vieil homme qui compatit au sort des jeunes militaires loin de chez eux et leur envoie de quoi s'occuper. Alors ? Que fait Hollywood, que fait l'administration qui sans cesse rappelle que copier-c'est-voler ? Rien. Très embarrassés, il sont. Très, très. Parce que voyez-vous, quand c'est une personne d'un certain âge, qui plus est, "pirate" par patriotisme, qui veut aider les GI's de l'Oncle Sam, et que c'est quand même pour la "bonne cause"…ben là, y'a plus personne pour aller...