Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Petites chroniques ordinaires de la neutralité des réseaux

En avril 2010, l'ARCEP organisait un colloque sur le sujet de la neutralité de réseaux. On peut considérer l'évènement comme un succès, largement relayé dans les média, sur les sites web et les réseaux sociaux, ce colloque avait permis d'éveiller plus d'une conscience aux problématiques complexes soulevées par le concept de neutralité.

En avril 2010, l'ARCEP organisait un colloque sur le sujet de la neutralité de réseaux. On peut considérer l'évènement comme un succès, largement relayé dans les média, sur les sites web et les réseaux sociaux, ce colloque avait permis d'éveiller plus d'une conscience aux problématiques complexes soulevées par le concept de neutralité. Tout avait commencé par une série d'interviews vidéo de différents acteurs du Net plus ou moins légitimes pour mériter qu'on attache un quelconque sérieux à leur positions. Il s'en suivait une consultation pour laquelle vous êtes invités à lire la réponse faite par French Data Network (FDN).

Des discours prémonitoires

Nous nous interrogions d'ailleurs sur les étranges similitudes de discours entre le PDG d'Orange, Stéphane Richard, et celui de madame Gabrielle Gauthey, directrice des relations institutionnelles d'Alcatel-Lucent (comprenez lobbyiste d'Alcatel-Lucent, une entreprise qui en connait un bras sur la neutralité des réseau puisqu'elle a notamment bien "neutralisé" le réseau Internet à coup de Deep Packet Inspection pour la junte birmane). Les deux s'accordaient pour mémoire à à décrire Internet comme "ouvert", mais pas comme "neutre", la notion de ne neutralité ne leur plaisait pas.

Stéphane Richard nous avait fait une démonstration d'incompétence, expliquant à demi-mots qu'il était un gestionnaire, que la technique il n'y comprend...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée