Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Pendant que les pédo-terroristes se réunissent à PSES, chez Amesys, on fait une petite fête

Dans l'esprit des politiques, depuis que le réseau est accessible, il est infesté de criminels en puissance. Des pédophiles, des terroristes, des pirates... Il faut dire qu'un outil qui offre à chaque utilisateur une tribune d'égale puissance... et quelle puissance... c'est louche. Et même dangereux.

Dans l'esprit des politiques, depuis que le réseau est accessible, il est infesté de criminels en puissance. Des pédophiles, des terroristes, des pirates... Il faut dire qu'un outil qui offre à chaque utilisateur une tribune d'égale puissance... et quelle puissance... c'est louche. Et même dangereux. Observez, une Nadine Morano qui jusque là aurait représenté l'autorité incontestable, peut devenir en un tweet, en une connerie phrase la risée de centaines de milliers de personnes qui n'hésitent plus à la railler sans ménagement... Ça énerve.

Du coup, les barbus et les charmantes jeunes femmes qui peuplent ces jours-ci la réunion Pas Sage en Seine ne sont dans l'esprit des autorités qu'une poignée de crypto-pédo-terroristes-anarcho-gauchistes. Forcément. Notez qu'ils appellent à crypter les communications, contourner la censure, aider des "rebelles" en Syrie ou ailleurs...

Ça fout la trouille...

Nadine Morano piégée par Gérald Dahan dans LeNouvelObservateur

Donc, nos crypto-pédo-terroristes-anarcho-gauchistes sont réunis à Pas Sage en Seine et ils s'amusent à refaire le monde de les Internetz et partant, le vrai monde de l'extérieur du réseau.

Mais ils ne sont pas les seuls.

Pendant qu'à PSES le Club Mate coule à flots, Reflets est sur la brèche. Nous vous avons promis une #AmesysFest, un papier Amesys par jour. Il nous fallait donc, pour alimenter cette chronique relancer le fabuleux DaHubbleVisionPowa, cet...