Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Laurent Chemla

Pas fini

À la maison, j'ai un chat pas fini. Pour une raison ou pour une autre, il a du mal à diriger son train arrière. Il passe son temps à se cogner partout, à tomber dans l'escalier, à marcher dans sa gamelle... Le verdict du vétérinaire a été très clair: en termes techniques "il n'est pas fini". Il s'en fout: il est né comme ça. Il pense sûrement que ce sont les autres chats qui ne sont pas normaux, à pouvoir tourner et sauter et courir sans jamais tomber. Ils ont un problème mental, forcément.

À la maison, j'ai un chat pas fini.

Pour une raison ou pour une autre, il a du mal à diriger son train arrière. Il passe son temps à se cogner partout, à tomber dans l'escalier, à marcher dans sa gamelle... Le verdict du vétérinaire a été très clair: en termes techniques "il n'est pas fini".

Il s'en fout: il est né comme ça. Il pense sûrement que ce sont les autres chats qui ne sont pas normaux, à pouvoir tourner et sauter et courir sans jamais tomber. Ils ont un problème mental, forcément. Avec le temps, ils finiront bien par apprendre à tomber, eux aussi.

Ces dernières semaines, pendant que le chaton tombait, tombait, tombait, je regardais nos "élites" tomber, tomber, tomber.

Une loi de programmation militaire est votée par les deux assemblées, malgré une levée de boucliers quasi-unanime de tous les défenseurs des libertés publiques, dénonçant une atteinte aux droits fondamentaux ? "Pas de problème, les gars: vous comprenez mal le texte. Il est parfait, on vous le promet. Et d'ailleurs on en est si sûrs qu'on refuse de demander son avis au Conseil Constitutionnel."

Gamelle.

Un sale type réunit des paumés - dans ce qu'il appelle des spectacles durant lesquels il étale sa bêtise ? "Interdisons-le, les gars. Et mettons en garde-à-vue des gamins qui imitent ses gestes. Et envoyons un mise en garde à Canal+ qui a laissé un spectateur faire un geste débile à l'écran. Et essayons de contraindre "les réseaux...