Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par KheOps

#OpSyria : une nuit bien mouvementée

"Tiens, mon bot Twitter-to-IRC fait encore de la merde, il me fait un gros flood avec plein de vieux tweets". Ah non, non, tiens, ceux-là ne sont pas des anciens tweets. Effectivement, Twitter s'est affolé autour des comptes @Syrian_MAJOR, @Op_Syria et @RevoluSec cette nuit, à partir de 3h13 en France, avec ce genre de message: SEIZED BY @RevoluSec & ANONYMOUS FOR THE PEOPLE OF #SYRIA: http://t.co/3d5fmmRM -- OLD DAMASCUS CITY "OK, il se passe quoi ?

"Tiens, mon bot Twitter-to-IRC fait encore de la merde, il me fait un gros flood avec plein de vieux tweets". Ah non, non, tiens, ceux-là ne sont pas des anciens tweets. Effectivement, Twitter s'est affolé autour des comptes @Syrian_MAJOR, @Op_Syria et @RevoluSec cette nuit, à partir de 3h13 en France, avec ce genre de message:

SEIZED BY @RevoluSec & ANONYMOUS FOR THE PEOPLE OF #SYRIA: http://t.co/3d5fmmRM -- OLD DAMASCUS CITY

"OK, il se passe quoi ? C'est encore pas ce soir que j'irai me coucher tôt...". Il se trouve que sous les signatures "RevoluSec" et "Anonymous", certains se sont payés le luxe de remplacer le contenu des sites Web officiels liés à plusieurs villes syriennes, à savoir:

En lieu et place des pages  officielles, on trouve une page d'accueil contenant un graphique permettant de visualiser les noms de certaines personnes décédées, ainsi que la date et la ville de décès. Figurent également un texte en Anglais et en Arabe, apparemment différent pour chaque ville, ainsi que d'éventuelles vidéos. Certains textes donnent des informations géopolitiques sur la ville (exemple : Tartous) ou diffusent des messages d'espoir à l'attention des citoyens syriens.

Tout en bas figure enfin un lien vers une page...