Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par KheOps

#OpSyria: Quand internet ne laisse pas tomber les citoyens Syriens

Nous avons beaucoup écrit à propos du contrôle et de la censure d'Internet en Syrie. Nous avons vu comment les autorités, avec le soutien (peut-être indirect) de l'éditeur Bluecoat, ont espionné la grande majorité de leur population dans le but d'arrêter de potentiels opposants. Cela a notamment conduit certains activistes à être torturés dans le but d'obtenir leurs identifiants Facebook ou Gmail, autorisant les autorités à repérer tour à tour leurs amis et proches.

Nous avons beaucoup écrit à propos du contrôle et de la censure d'Internet en Syrie. Nous avons vu comment les autorités, avec le soutien (peut-être indirect) de l'éditeur Bluecoat, ont espionné la grande majorité de leur population dans le but d'arrêter de potentiels opposants. Cela a notamment conduit certains activistes à être torturés dans le but d'obtenir leurs identifiants Facebook ou Gmail, autorisant les autorités à repérer tour à tour leurs amis et proches.

Bien que cette situation grave soit toujours en constante évolution et necessite une attention constante, elle a déjà été décrite et critiquée de façon incessante depuis un mois, mais très peu d'attention a été portée aux moyens destinés à améliorer les conditions de communication dont disposent les citoyens Syriens. Il existe cependant des personnes qui essaient de reconstruire des canaux de communication sécurisés.

L'idée sous-jacente - peut-être un peu idéaliste - étant que la liberté d'expression devrait être garantie à tous, et que n'importe qui devrait être en mesure de réunir autant d'éléments que souhaités pour être en mesure de se forger une opinion sur n'importe quel sujet. Dans le contexte Syrien, cette réflexion simple est au centre d'un problème de sécurité critique où des vies humaines sont en jeu.

Une fois de plus, des individus réunis sous la bannière de Telecomix ont essayé de fournir des outils au peuple Syrien afin de réduire le risque de...