Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

On est toujours le terroriste ou le barbare d'un autre...

Les membres de l'autoproclamé Etat Islamique sont assurément des barbares. Ils décapitent, harcèlent les femmes et utilisent la terreur comme arme. Soit. Le président de la république, François Hollande a expliqué, comme son premier ministre, qu'il fallait lutter contre ces barbares. La France, avec ses valeurs de tolérance, se doit d'être de ce combat. Soit. La France participe donc à la coalition mise en place par les Etats-Unis pour aller bombarder les barbares.

Les membres de l'autoproclamé Etat Islamique sont assurément des barbares. Ils décapitent, harcèlent les femmes et utilisent la terreur comme arme. Soit. Le président de la république, François Hollande a expliqué, comme son premier ministre, qu'il fallait lutter contre ces barbares. La France, avec ses valeurs de tolérance, se doit d'être de ce combat. Soit. La France participe donc à la coalition mise en place par les Etats-Unis pour aller bombarder les barbares. Avec, au sein de cette coalition, l'Arabie Saoudite.

C'est là que cela devient intéressant. On est toujours le barbare d'un autre, ou pas. Car, voyez-vous, ni Barack Obama, ni François Hollande, n'ont pris le temps d'expliquer à leurs concitoyens que l'Arabie Saoudite fait des choses... Comment dire ? Barbares ?

Ce pays riant est dénoncé régulièrement par les défenseurs des Droits de l'Homme car il a une méthode assez personnelle de pratiquer les exécutions des condamnés à mort. On tue légalement en Arabie Saoudite pour punir l'homicide, le viol, le vol à main armée, le trafic de drogue, la sorcellerie, l’adultère, la sodomie, l’homosexualité, le sabotage, et l’apostasie. Et l'apostasie, ça va vite dans le pays car comme le rappelle Wikipedia : "Aucune manifestation ou culte d'une autre religion n'est acceptée et ceux qui expriment à ce titre une opinion différente sont déclarés apostats et passibles de la peine de mort."

Ces exécutions sont faites au sabre, par décapitation. Ça vous rappelle quelque chose.  ? Treize personnes ont été tuées par l'Arabie Saoudite depuis le début de l'année. En 2013, quelque 78 personnes ont été exécutées.

Les membres de l'organisation Etat Islamique passent également leur temps à molester les femmes, leur demandant d'ajuster leur voile, de ne pas se montrer, de ne pas faire ceci ou cela car cela irait contre les préceptes de l'Islam.

L'Arabie Saoudite, de son côté est un pays riant où sévit la charmante Muttawa, la police religieuse qui passe son temps à importuner les femmes. Elle a le pouvoir :

  • d'arrêter sans préavis toute personne se livrant à un comportement homosexuel ou à la prostitution ;
  • de faire appliquer des codes vestimentaires islamiques ;
  • de veiller à l'application des heures de fermetures de magasins durant les temps de prière ;
  • de faire appliquer les prescriptions alimentaires (notamment d'interdire la consommation ou la vente de boissons alcoolisées ou de la viande le porc) ;
  • de saisir les produits de consommation et les médias interdits car considérés comme anti-islamique (tels que les CD / DVD de divers groupes de musique occidentale, des émissions de télévision et de film).
  • de traquer les trafics de stupéfiants.

Essayez de trouver les sept différences entre ces deux vidéos :

 

 

Eh oui, on est toujours le barbare d'un autre. Ou pas. Si vous n'avez pas trouvé les sept différences, c'est normal. Il n'y en a pas.

Mais s'attarder uniquement sur des pays arabes serait participer à la diabolisation des Arabes ou des musulmans. Ils sont suffisamment stigmatisés ces temps-ci pour accepter l'idée que nos propos puissent apporter de l'eau aux moulins variés des racistes de tous poils. Remontons donc un peu l'histoire.

Que dire d'une organisation clandestine qui ferait sauter un bâtiment, faisant 91 victimes et 46 blessés ? A l'époque, les Britanniques, qui participeront sous peu à ladite coalition contre les terroristes de l'Etat Islamique appelaient les gens qui avaient fait sauter leur QG en Palestine mandataire des terroristes. Aujourd'hui, Wikipedia les appelle "une organisation extrémiste". On est toujours le terroriste d'un autre. Un jour.

L'antisémitisme étant une valeur à la hausse ces temps-ci après les horreurs perpétrées par les barbares (on est toujours le barbare d'un autre) du gouvernement israélien, il convient de ne pas donner de grain à moudre aux neuneus qui assimilent Juifs au gouvernement d'Israël. Revenons donc plus près de chez nous.

Jusqu'en 1981, la France exécutait ses compatriotes... « Tout condamné [à mort] aura la tête tranchée ». Eh oui, cette méthode barbare était utilisée jusqu'en 1981. Hier, en somme.

On nous rétorquera que l'EI décapite des innocents, pas des coupables.

Justement, c'est bien parce que le risque (très probable) d'erreurs judiciaires existait que la peine de mort a été abolie...

Parfois, les choses ne sont pas aussi simples qu'elles n'y paraissent. Lorsque les esprits s'échauffent, comme on a pu le voir lors des débats à l'Assemblée Nationale sur le projet de loi de renforcement de la lutte antiterroriste, lorsque des députés demandent à ce que l'on suspende des libertés démocratiques, à ce que l'on tue des gens, il faut prendre le temps de réfléchir. De comparer, de relire l'Histoire.

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée