Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Jet Lambda

Nuage de Fukushima: comment la France rassure le peuple en brassant du vent

Son prédecesseur en avril 1986, c'était le fameux Pr Pellerin. Chef du SCPRI (organe de propagande officielle sur les "rayonnements ionisants"), il avait expliqué sur TF1 que le nuage de Tchernobyl, il ne passerait pas par nous! A ce sujet, l'INA propose un dossier d'archives sur ce mensonges d'Etat. Pour la beauté du geste, voilà une autre archive vidéo tout à fait inédite (un extrait du documentaire d'Arte), mais moins connue que la sortie de Pellerin.

Vous avez aimé le Professeur Pellerin en 1986? Alors vous allez adorer André-Claude Lacoste en 2011. Hier à la télé, le grand patron de l'Autorité de sûreté nucléaire française (ASN), un haut fonctionnaire X-Mines qui émarge dans le nucléaire civil depuis 1993, a cherché à apaiser les craintes liées aux retombées de la catastrophe nucléaire de Fukushima. «Le nuage radioactif devrait atteindre les Antilles françaises à partir du 21 mars, à des niveaux extrêmement bas sans aucune conséquence». C'est à peu près la même recette que du temps de Tchernobyl — dont l'accident date de tout juste 25 ans, triste birthday. On rassure le peuple ignorant en se basant sur des données approximatives qui échappent totalement aux "autorités" de toutes sortes et dont les conséquences exactes sur la santé est impossible à évaluer au moment des faits.

Son prédecesseur en avril 1986, c'était le fameux Pr Pellerin. Chef du SCPRI (organe de propagande officielle sur les "rayonnements ionisants"), il avait expliqué sur TF1 que le nuage de Tchernobyl, il ne passerait pas par nous! A ce sujet, l'INA propose un dossier d'archives sur ce mensonges d'Etat. Pour la beauté du geste, voilà une autre archive vidéo tout à fait inédite (un extrait du documentaire d'Arte), mais moins connue que la sortie de Pellerin. Face à face insolite: le journaliste d'Antenne 2 Noël Mamère (aujourd'hui député Vert)...