Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Nicolas Sarkozy et son logiciel des Affaires Etrangères

Voilà ce qui se passe lorsque l'on utilise des logiciels propriétaires. Impossible de les faire évoluer ou de les transformer profondément. Impossible de les coupler à de nouveaux logiciels très innovants. Impossible d'en recoder une partie. C'est un peu ce qui arrive à Nicolas Sarkozy. Le logiciel interne qui lui sert à gérer les affaires étrangères est désormais obsolète. Tous les paramètres ont changé et il ne fonctionne plus.

Voilà ce qui se passe lorsque l'on utilise des logiciels propriétaires. Impossible de les faire évoluer ou de les transformer profondément. Impossible de les coupler à de nouveaux logiciels très innovants. Impossible d'en recoder une partie. C'est un peu ce qui arrive à Nicolas Sarkozy. Le logiciel interne qui lui sert à gérer les affaires étrangères est désormais obsolète. Tous les paramètres ont changé et il ne fonctionne plus. Et comme c'est un logiciel très propriétaire, le président de la république n'arrive pas à le faire évoluer.

Prenez sa déclaration sur TF1 jeudi 10 février après l'annonce de la démission d'Hosni Moubarak :

"c’était inéluctable. Ce que je souhaite de tout cœur pour la démocratie égyptienne naissante c’est qu’ils prennent le temps de se doter de structures et de principes qui fait qu’ils trouveront le chemin de la démocratie, et non de la dictature religieuse comme malheureusement cela s’est passé en Iran après le départ du Shah d’Iran."

Après une lutte exemplaire, festive, pacifique, déterminée, le peuple Egyptien se libère de 30 ans de dictature et la...