Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Jet Lambda

Não vai ter Copa !

"La Coupe n'aura pas lieu !" C'est le slogan phare des manifestations qui perturbent les préparatifs de la coupe du monde de foot qui se déroule au Brésil à partir de jeudi prochain. Depuis quelques jours, c'est même une ambiance de grève générale qui s'est répandu dans le pays — ici à Porto Alegre, là à Sao Paulo, où mercredi 20.000 personnes ont marché vers le stade de l’Itaquerão, 7 jours avant le match d'ouverture (image ci-dessous).

"La Coupe n'aura pas lieu !"

C'est le slogan phare des manifestations qui perturbent les préparatifs de la coupe du monde de foot qui se déroule au Brésil à partir de jeudi prochain. Depuis quelques jours, c'est même une ambiance de grève générale qui s'est répandu dans le pays — ici à Porto Alegre, là à Sao Paulo, où mercredi 20.000 personnes ont marché vers le stade de l’Itaquerão, 7 jours avant le match d'ouverture (image ci-dessous).

[mise à jour 25 juin : voir en live les dessous de ce qui se passe au Brésil sur ninja.oximity.com]

Qui sont donc ces irresponsables gauchistes qui vont gâcher la fête, au pays des magiciens du futebol ? J'ai cru lire récemment à quel point les Brésiliens ne sont pas si obsédés par cet événement.

(crédit photo: Midia Ninja - midianinja.tumblr.com)

En gros, plus d'une personne sur deux — 61%, énorme quand même au Brésil — se déclare "contre la Copa", et regrette finalement que le pays dépense des milliards pour les beaux yeux de la très mafieuse FIFA sans améliorer la vie des plus démunis.

L'ancien footeux français Michel Platini, qui rêve un jour de piquer son siège au parrain de la FIFA Sepp Blatter — pour qui cela ne va pas fort du tout, depuis l'affaire de la corruption du Qatar — n'a pas mangé ses mots le 24 avril, lorsqu'il a réclamé de la part des Brésiliens d'attendre un peu… ...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée