Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Jet Lambda

Mounier au piquet [3/3] Double peine à la Villeneuve

Possible victime collatérale du démantèlement de Mounier: le Clept, « collège-lycée élitaire pour tous », un établissement qui accueille des élèves "décrocheurs" de 15 à 22 ans. Installé à la Villeneuve depuis septembre 2000, il permet tous les ans à une centaine de jeunes de reprendre les cours et de passer leur bac.

Possible victime collatérale du démantèlement de Mounier: le Clept, « collège-lycée élitaire pour tous », un établissement qui accueille des élèves "décrocheurs" de 15 à 22 ans. Installé à la Villeneuve depuis septembre 2000, il permet tous les ans à une centaine de jeunes de reprendre les cours et de passer leur bac. Or, ce bahut très particulier (il n'en existe que 3 autres dans toute la France — ne pas confondre avec les lycées de la "deuxième chance"), est justement rattaché au lycée Mounier. Pour fonctionner, le Clept doit en effet être approuvé par le CA d'un lycée classique.

« Ne maintenir que trois secondes, c’est encore un sérieux coup de canif porté à l’entité Mounier », explique Bernard Gerde, prof de lettres et co-fondateur du Clept. Ce qu'il nomme "l'entité", c'est bien l'ensemble des spécificités du lycée, les BTS post-bac, le pôle d’insertion ENAF et la classes d'insertion (CLA) pour jeunes étrangers, le choix des 3ème langues, l'option musique, et donc le Clept... « Dans les quartiers sud, c’est le seul lycée général. Les lycées techniques sont déjà très nombreux autour d’ici, et il n’est pas question de les fermer, bizarrement... »«A Marseille, on parle des "quartiers nord". Et bien à Grenoble, l'équivalent, en effet, ce sont les "quartiers sud"», ajoute Jérôme Soldeville. "Ça fait des années qu'on affirme, pour justifier de...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée