Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Jet Lambda

Mort de Carlo Giuliani, Gênes 2001: une "pierre magique" blanchit la police de Berlusconi

L'affaire Carlo Giuliani est officiellement close depuis le 24 mars 2011. Ce jeune manifestant italien est mort il y a dix ans, le 20 juillet 2001, lors des affrontements entre altermondialistes et police antiémeute italienne en marge du triste sommet du G8 de Gênes — quelques jours après que Berlusconi ne revienne au pouvoir. La Cour européenne des Droits de l'homme (CEDH), après un premier verdict plutôt favorable à la victime en 2009, vient au contraire de donner raison aux robocops italiens.

L'affaire Carlo Giuliani est officiellement close depuis le 24 mars 2011. Ce jeune manifestant italien est mort il y a dix ans, le 20 juillet 2001, lors des affrontements entre altermondialistes et police antiémeute italienne en marge du triste sommet du G8 de Gênes — quelques jours après que Berlusconi ne revienne au pouvoir. La Cour européenne des Droits de l'homme (CEDH), après un premier verdict plutôt favorable à la victime en 2009, vient au contraire de donner raison aux robocops italiens.

Mais cet arrêt du 24 mars a été contesté au sein même de la CEDH. Pas moins de trois «opinions partiellement dissidentes» (c'est le terme juridique) ont été émises le même jour. Ces trois avis minoritaires affirment au contraire que l'Italie a bien violé l'article 2 de la Convention (dit "droit à la vie"), en n'ayant pas suffisamment respecté les procédures pour éviter la mort du jeune manifestant. Sans parler du fait que la jeep d'où est parti le coup de feu a ensuite roulé allègrement sur le corps du jeune activiste.

La "Grande Chambre" qui jugeait le cas Giuliani était composée de 17 magistrats et présidée par un Français, Jean-Paul Costa. Bien qu'une majorité se soit dégagée en faveur du gouvernement italien (10 contre 7, 13 contre 4 selon les griefs), sept juges se sont donc prononcés pour une violation de la Convention.

Inutile d'entrer dans les détails de ce verdict à géométrie variable, mais une chose semble avoir...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée