Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Moody's pourrait bien dégrader la note AAA de la France d'ici 3 à 12 mois

La Tribune nous apprend ce matin que l'agence de notation Moodies aurait la note AAA de la France dans le collimateur. C'est un délai de réflexion de 3 à 12 mois que l'agence de notation s'accorde pour décider si la France subira le même sort que les USA. Si cette note venait à être revue à la baisse, les conditions d'emprunt de la France ne seraient plus les mêmes, ceci aurait donc naturellement un impact sur le financement de notre déficit budgétaire indique la Tribune.

La Tribune nous apprend ce matin que l'agence de notation Moodies aurait la note AAA de la France dans le collimateur. C'est un délai de réflexion de 3 à 12 mois que l'agence de notation s'accorde pour décider si la France subira le même sort que les USA. Si cette note venait à être revue à la baisse, les conditions d'emprunt de la France ne seraient plus les mêmes, ceci aurait donc naturellement un impact sur le financement de notre déficit budgétaire indique la Tribune. Les banques françaises déjà assez mal en point, comme la BNP et la société Générale, auront donc encore plus de mal à financer leur besoin cash . Ajoutons à ça le spectre d'une récession qui commence à planer sur l'ensemble de la Zone Euro et nous obtenons une situation plutôt inconfortable pour la France.

Selon l'agence de notation, la solidité financière de la France "s'est affaiblie, comme c'est aussi le cas pour d'autres pays de la zone euro, car la crise économique et financière dans Le Monde a conduit à une détérioration de ses ratios d'endettement, qui sont désormais parmi les plus faibles des pays notés +Aaa+ ». L'Agence pointe du doigt les imprévus auxquels la France pourrait avoir à faire face comme venir en aide à d'autres pays de la Zone Euro.

François Baroin, ministre de l'Economie et des Finances, se dit prêt à tout pour conserver cette note de AAA. Bref vous l'aurez compris, ça commence à puer très fort le...