Journal d'investigation en ligne
par bluetouff

MILIPOL 2013 : Advanced Middle East Systems et Nexa feront le voyage depuis Dubai-Billancourt

Le Milipol, c'est un salon assez fermé. Le salon de la sécurité intérieure des états comme il aime à se qualifier. Assez naturellement, depuis quelques années, révolution numérique oblige, de nombreux exposants proposant des solutions de guerre électronique se joignent aux marchands d'armement plus traditionnels.

Le Milipol, c'est un salon assez fermé. Le salon de la sécurité intérieure des états comme il aime à se qualifier. Assez naturellement, depuis quelques années, révolution numérique oblige, de nombreux exposants proposant des solutions de guerre électronique se joignent aux marchands d'armement plus traditionnels.

Et cette année à Paris, du 19 au 22 novembre, nous serons ravis d'accueillir au Milipol une startup pas comme les autres qui va faire un très très long voyage depuis Dubai Billancourt: Advanced Middle East Systems, une entreprise bien française domiciliée aux Emirats Arabes Unis... il s'agit en fait d'une boite postale à Dubai, un pays peu regardant sur les exportations de ce genre de jouets. La véritable structure derrière, c'est Nexa Technonologies, une entreprise bien française et très, très, très proche d'Amesys, dirigée par Stéphane Saliès, un dirigeant historique d'Amesys.

Advanced Middle East Systems est fort probablement une coquille vide. Le véritable repreneur d'Eagle, c'est Nexa Technologie, il suffit pour s'en convaincre de regarder ses offres d'emploi sur le site web qui propose par exemple ce posteen vue de développer une sonde, et les plugins de détection protocolaire qui vont avec.

Amesys a donc cédé ses activités autour d'Eagle à Nexa Technologies, domiciliée chez Amesys, pour recréer une enseigne, Advanced Middle East Systems, une structure domiciliée à Dubai. Cette cession s'est faite de manière exclusive : comprenez que Bull a cédé Eagle à Nexa en prenant grand soin de n'inviter à la table des négociations qu'une seule entreprise que ses dirigeants ont créé de toutes pièces pour l'occasion... une sorte d'auto-cession d'actif à un prix fixé dans un communiqué de presse (format PDF).

En plus du caractère "exclusif" de la cession, on peut s'étonner la manière un peu curieuse dont le prix de 4 millions d'euros a été implicitement fixé dans un communiqué de presse en arguant dans ce même communiqué qu'Eagle n'est pas une activité stratégique et qu'elle représente moins de 0,5% du chiffre d'affaire du groupe. Espérons simplement pour les actionnaires que ces informations étaient exactes et qu'elles n'étaient pas juste destinées à céder une activité très rentable à un prix d'ami.

De Dubai à Tripoli, de Boulogne Billancourt à Villepinte, Amesys continue de vendre ses solutions d'interceptions massives qui n'ont pas grand chose de "Lawful" en France et qui du propre aveu du patron du Bull, aussi fondateur d'Amesys, ne porte pas franchement sur la protection des personnes et du territoire... peu importe, ceci reste semble t-il assez lucratif pour s'auto-racheter son produit.

Si vous voulez venir découvrir Cerebro, le Eagle nouveau rebrandé par Advanced Middle East Systems, ou encore découvrir comment siphonner les données de n'importe quel smartphone grâce à XRY (dont votre serviteur vous avait parlé ici) commercialisé par Nexa, c'est par ici.

En attendant, si vous cherchez une privacy policy qui vend du rêve, jetez une oeil à celle d'Advanced Middle East Systems, elle est 100% PRISM Compliant (thx @manhack):

 

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée