Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Mieux vaut être riche, bien portant et ne pas poser de questions, pour être client au CIC

Image by Korben Difficile d'échapper ces derniers jours à la polémique qui oppose le CIC à Sorcier_FXK. Ce dernier avait interrogé sa conseillère, accessoirement directrice de l'agence du CIC de Turballe, sur le changement de politique dans les droits d'accès de l'application smartphone de la banque.

Image by Korben

Difficile d'échapper ces derniers jours à la polémique qui oppose le CIC à Sorcier_FXK. Ce dernier avait interrogé sa conseillère, accessoirement directrice de l'agence du CIC de Turballe, sur le changement de politique dans les droits d'accès de l'application smartphone de la banque. Initialement limités au GPS en mode fin (précision minimale à 5 mètres), à l'accès en lecture et écriture aux contact, à  l'accès aux appareils photos et aux  fichiers, photos et tous médias, l'application demandait désormais l'accès à tous les comptes utilisateur. C'est à dire, aux comptes mails, Youtube, Facebook, Twitter, etc. Visiblement, la conseillère n'a pas beaucoup apprécié ces questions. Selon Sorcier_FXK, expert en sécurité informatique, Mme M. M. s'est emportée au téléphone. Dans la foulée, la banque facturait 100 euros sur le compte pour sanctionner un découvert de 55,39 euros. Pour quelqu'un qui vit - ce que n'ignore évidement pas la banque - avec 454 euros par mois, une telle somme est exorbitante. Suit une lettre recommandée annonçant que la banque n'a "plus convenance à poursuivre nos relations". Traduction : ton compte sera fermé et en attendant, tu ne peux plus utiliser tes moyens de paiement.

Sorcier_FXK n'a pas manqué d'informer ses followers sur Twitter de ses mésaventures avec le CIC. Le bad buzz était assuré, la côte d'amour des...