Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Merci de cocher la case correspondante : [ ] connerie [ ] amateurisme

Les gesticulations des politiques face à la crise économique et financière mondiale ont quelque chose d’intriguant. A se demander si on est face à de la connerie en barre, de l’amateurisme ou du je-m’en-foutisme. Au chapitre de la connerie en barre, on peut ranger les décisions contre-productives variées qui sont prises depuis le début de la crise.

Les gesticulations des politiques face à la crise économique et financière mondiale ont quelque chose d’intriguant. A se demander si on est face à de la connerie en barre, de l’amateurisme ou du je-m’en-foutisme.

Au chapitre de la connerie en barre, on peut ranger les décisions contre-productives variées qui sont prises depuis le début de la crise. Le sauvetage des banques, le choix délibéré de ne pas réguler le secteur de la finance, la volonté de conserver des « paradis » fiscaux au cœur du système, les plans d’austérité drastique qui mineront la reprise éventuelle, etc.

Au chapitre de l’amateurisme, on rangera les déclarations en ordre dispersé au lendemain même des annonces de plans de secours, que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis. Chypre qui évoque un besoin d’aide, l’Allemagne qui fait cavalier seul, la BCE qui menace de couper le robinet, La Grande Bretagne qui se « retire » avant l’apocalypse, etc. Toutes déclarations et actions qui ont de quoi annuler en quelques jours l’effet des plans annoncés. Bien vu.

Au chapitre du je-m’en-foutisme on rangera l’ensemble.

Après-moi le déluge, pourvu que je garde le pouvoir, et si les populations morflent, ce n’est pas bien grave.

Jusqu’au jour où ces populations viendront demander des comptes à leur porte.

 

 

Note: @stanjourdan a fourni 
plusieurs liens utilisés dans ce papier. 
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée