Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Mélina Boughedir expulsée d'Irak

Une sympathisante de longue date de l'islamisme radical

L'Irak a ordonné l'expulsion de Mélina Boughedir qui avait rejoint Daech en Syrie. Elle sera accueillie par la DGSI à son arrivée en France, étant connue de longue date de la justice française.

Logo du groupe Forzane Alizza - D.R.

Ce lundi 19 février, la Cour pénale centrale de Bagdad a remis en liberté Mélina Boughedir, née en 1990 à Meulun, après l'avoir condamnée à sept mois de prison pour être entrée illégalement en Irak. Ayant déjà passé sept mois en détention provisoire, sa peine était purgée. Elle sera expulsée vers la France où il est très probable que la DGSI l'accueillera. Mélina Boughedir est en effet connue da la justice française.

Son nom était apparu dans le dossier Forsane Alizza. Son mari, Maximilien Thibaut, était membre de cette association ("Les cavaliers de la fierté"), très active entre 2010 et 2012, se réclamant du salafisme djihadiste. Très présente sur Internet, l'association n'était pas passée à l'acte mais avait été dissoute à la demande du ministre de l'intérieur de l'époque, Claude Guéant. Plusieurs projets d'assassinats ou d'enlèvements avaient été évoqués par les membres de Forzane Alizza, des armes avaient été retrouvées aux domiciles de plusieurs membres. Un membre de l'organisation qualifiait par ailleurs Mohammed Merah de "martyr".

Maximilien Thibaut était en 2012 agent d'accueil à l'Université de Nanterre dans un bâtiment situé à Saint-Cloud. Il était titulaire d'une licence de tir sportif et détenteur à ce titre d'une carabine 22 long rifle équipée d'une lunette et d'un trépied pour le tir à longue distance.

Maximilien Thibaut - D.R.
Maximilien Thibaut - D.R.

Lorsque les policiers procèdent à une...