Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

par Yovan Menkevick

Ma vie moderne

Ce matin, je sens que la journée va être très bonne : mes Google actions ont bondi dès la première heure, dixit l'écran Google news qui vient de me réveiller et me l'annonce à haute voix. J'adore cet écran : immense, enchâssé dans le mur, avec son design en aluminium brossé : l'holo 3D te donne l'impression d'être immergé dans l'image. Tiens, j'entends le café qui coule, mes bio-capteurs de mouvements ont dû prévenir la machine à expresso.

Ce matin, je sens que la journée va être très bonne : mes Google actions ont bondi dès la première heure, dixit l'écran Google news qui vient de me réveiller et me l'annonce à haute voix. J'adore cet écran : immense, enchâssé dans le mur, avec son design en aluminium brossé : l'holo 3D te donne l'impression d'être immergé dans l'image.

Tiens, j'entends le café qui coule, mes bio-capteurs de mouvements ont dû prévenir la machine à expresso. Il semble que le temps soit radieux, grand soleil sur tout le pays, 25°, c'est ce qu'affiche la météo google dans le coin droit de l'écran. J'ai accès depuis peu à des nouvelles apps avec l'hyper haut débit offert par le ballon Google stationné au dessus de chez moi, et ça a totalement changé ma vie : les films en holo-3D-HD7-V3 sont incomparables. Mais vu les débits qu'il faut pour en profiter, mieux vaut un accès par ballon Google. Je ne paye presque rien, en plus. Le deal avec Google est très intéressant puisqu'il suffit de leur donner toutes les données connectées de la maison en échange d'un accès. Mes données biologiques aussi, mais c'est normal, mes implants sont tous issus des Google-Labs.

Tiens, en y pensant, je vais aller voir ce que prédit Singularité. C'est l'IA Google qui est enfin née il y a 3 ans. On estime ses capacités cognitives 1000 fois supérieure à n'importe quel humain. Elle apprend en permanence et ses connaissances représentent plusieurs milliers d'années d'histoire humaine de plusieurs millions d'êtres humains. Elle est désormais en mesure de prévoir les événements planétaires à plusieurs jours. Parfois plusieurs semaines, et Google affirme que d'ici quelques mois elle sera en mesure d'être à 100% de fiabilité précognitive sur plus d'un an. Il y aura 10 000 morts violentes aujourd'hui selon elle, et l'économie restera stable. Singularité a amené beaucoup de choses, particulièrement dans le domaine médical. J'ai acheté les implants et suivi le programme "immortalité" depuis qu'il est sorti. C'est assez cher, mais j'ai les moyens, et je ne me vois pas vieillir et mourir comme tous ces pauvres gens qu'on voit encore marcher dans les rues ou sur le bord des routes. Je n'ai que 35 ans, et je compte bien vivre jusqu'à  200 ans. Peut-être plus, ou ne pas mourir, allons savoir ?

Ah, ça y'est la sonnerie du café m'indique que tout est prêt. L'écran des informations continues de la douche montre des joueurs de foot : il semble que notre équipe soit en mesure d'atteindre les demi-finales du mondial. 450 morts par attentats dans un pays du moyen-orient, je ne connais pas son nom et l'oublie juste après que le présentateur vedette Google IA passe à un autre sujet. Il y a encore des grèves dans des usines en Asie et en Afrique : l'ONU a décidé d'envoyer des troupes pour soutenir les gouvernements qui commencent à être dépassés par les ouvriers. Je compatis avec ces gens qui souffrent à l'autre bout du monde. Je ne peux rien pour eux, mais malgré tout je comprends, et je vote toujours à gauche, parce que je suis contre les inégalités sociales. La finance exagère toujours, c'est vrai. Mais comment faire sans ? Bon, il me reste 12 minutes avant de partir d'après mes Google-Glass que je viens de chausser en sortant de la douche. Je m'imprime deux croissants, une tartine de confiture, récupère la tasse de café encore fumante, engouffre le tout et déclenche ma Google-Car. J'adore cette voiture. Elle se place devant le pas de ma porte, et quand je sors de chez moi, la portière de gauche s'ouvre silencieusement. Les caméras de la maison sont connectées au réseau Google surveillance, mais j'inspecte quand même les alentours, on ne sait jamais. Rien en vue. Je m'engouffre dans l'automobile qui démarre silencieusement. Il fait vraiment beau. Une magnifique journée.

J'ai en horreur les derniers kilomètres jusqu'à mon entreprise. Il faut traverser un quartier déshérité. C'est très dur de voir ces gens condamnés à termes, obligés de marcher, subir les affres du temps, se transmettre des maladies. Je compatis. Mais ils pourraient aussi faire quelque chose, chercher à mieux gagner leur vie, prendre un peu sur eux pour tenter au moins de bénéficier de la Singularité et des tous les bienfaits technologiques qui en découlent. C'est difficile, pour moi et des millions d'autres cadres d'entreprises, de faire ce constat d'échec social. Mais c'est la faute des gouvernements successifs qui n'ont pas su gérer les changements en cours, faire profiter du "grand basculement" au plus grand nombre. Ces politiques sont vraiment incompétents, corrompus et sans vision d'avenir.

Ca y'est, j'arrive dans le quartier des entreprises, le portail de contrôle s'ouvre en détectant ma Google-car et mon empreinte ADN, puis se referme très rapidement une fois la voiture passée : des petites malins essayent de pénétrer parfois en suivant les véhicules. Le dernier qui a essayé s'est fait couper en deux. C'est même passé aux info. C'est triste, mais ça devrait dissuader les autres. J'arrive devant Utratech Corp et me met à courir : mes Google-glass émettent le bip le retard que je déteste entendre : 10 secondes. Bon, ça va aller, en accélérant, j'arriverai à l'heure. Je suis devant la porte au moment où le bip se met à devenir plus strident. La porte coulissante s'ouvre en chuintant. Les 10 têtes des androïdes Google se tournent dans un même mouvement vers moi : ils savent tous que j'ai 2 secondes de retard. Je salue l'assemblée et m'installe : connexion.

Ce soir je commanderai une cyber-prostituée à l'effigie de Klonza 7, la dernière chanteuse en vogue et imprimerai des pizzas. Les nouveaux modèles de prostituées sont vraiment performants. Je suis vraiment chanceux. J'adore ma vie moderne. Vraiment.

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée