Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

par Antoine Champagne - kitetoa

LulzSec, c'est fini... ou pas...

Après cinquante jours de buzz médiatique sans précédent dans le genre, LulzSec s'est officiellement sabordé ce week-end. Finies donc les tranches de rire provoquées par des fuites massives de données personnelles, fini les sites piratés, finies les guerres lancées par des groupes de hackers opposés à leur campagne "Antisec". Fini. Vraiment ? Pour ceux qui ont suivi, il faut souvent lire entre les lignes des communiqués officiels du groupe.

Après cinquante jours de buzz médiatique sans précédent dans le genre, LulzSec s'est officiellement sabordé ce week-end. Finies donc les tranches de rire provoquées par des fuites massives de données personnelles, fini les sites piratés, finies les guerres lancées par des groupes de hackers opposés à leur campagne "Antisec".

Fini.

Vraiment ?

Pour ceux qui ont suivi, il faut souvent lire entre les lignes des communiqués officiels du groupe. Les choses ne sont jamais aussi simples que ce qu'il semble.

C'est d'ailleurs tellement fini que le site Web d'un ministère tunisien a été rhabillé ce midi :

 

 

Et lorsque l'on regarde de près le "logo", on comprend que LulzSec a surtout "mué". Il est devenu autre chose.

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée