Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

par Antoine Champagne - kitetoa

Les pirates tuent des artistes : la preuve par les chiffres

C'est bien connu, les ténors de l'UMP, Frédéric Lefebvre en tête, vous le diront, les gens qui téléchargent illégalement des films ou des morceaux de musique tuent la création artistique et quelques artistes au passage. Il faut donc un Internet civilisé, sans quoi, le monde replongera dans les ténèbres de l'ignorance. Sauf que... Sauf que les chiffres sont tétus.

C'est bien connu, les ténors de l'UMP, Frédéric Lefebvre en tête, vous le diront, les gens qui téléchargent illégalement des films ou des morceaux de musique tuent la création artistique et quelques artistes au passage. Il faut donc un Internet civilisé, sans quoi, le monde replongera dans les ténèbres de l'ignorance. Sauf que... Sauf que les chiffres sont tétus.Le Centre National de la cinématographie vient en effet de publier les dernières informations sur la fréquentation des salles obscures par les Français. Vous savez, les gros téléchargeurs qui ne peuvent s'arrêter de faire du Peer to Peer et contre qui on est obligé de faire des lois renversant la charge de la preuve. Une révolution culturelle juridique, mais, on en conviendra, nécessaire vu le nombre d'artistes retrouvés morts. Que disent les chiffres du CNC ? Que nous avons vécu un record en 2010, jamais égalé depuis... 1967. Outch... Ca ne va pas plaire à Nicolas Sarkozy, ce genre de nouvelles qui viennent plomber ses  élucubrations raisonnements savants à propos des effets du "piratage" sur la création artistique.

Encore un effort en matière de création artistique de lois incongrues et le nombre de salles de cinéma en France ne suffira même pas pour accueillir le public. Vous me direz, ça c'est pour le cinéma. Mais ailleurs ? Ailleurs ? Selon Le Point"Après une année 2009 atone, le marché mondial de la télévision rebondit en 2010 avec une croissance soutenue de 7,1 % sur l'année", estime l'Idate (Institut de l'audiovisuel et des télécommunications en Europe) dans une étude publiée jeudi 13 janvier. Le petit écran représente, en 2010, un marché de 289,2 milliards d'euros, soit plus de 7 fois celui des jeux vidéo ou 17 fois celui de l'industrie musicale." Et contrairement à ce que pourrait laisser penser la prolifération annoncée des méchants pirates assoiffés de sangséries TV, "La croissance est tirée par la hausse de 8,4 % des revenus des chaînes à péage. Le redémarrage de l'activité publicitaire (+5,8 %) y contribue dans une moindre mesure". C'est à dire que les gens payent pour accéder à du contenu, même via leur télévision. Moi, si j'étais le patron du CNC ou l'auteur de cette étude sur le marché mondial de la TV, je partirais très loin sur une île déserte, je ferais un peu chirurgie esthétique et je brûlerais mon passeport. Histoire de ne pas finir accroché à un croc de boucher, comme un certain ancien premier ministre. Oui, bon d'accord, mais la musique, ça baisse la musique ? Y'a bien un truc qui baisse, quand même, à cause des salauds de pirates téléchargeur ? Oui et non. Comme toujours avec les statistiques, on peut plus ou moins leur faire dire n'importe quoi. Attention les données fournies par ces deux liens ne sont pas comparables. Pour autant, on notera qu'en France également les singles progressent. Comme quoi, plus on fournit de la soupe, plus les consommateurs consomment... (pas taper... c'est une blague).

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée