Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Le sénateur Masson est dur de la feuille

Vous souvenez vous du sénateur Masson ? Oui, celui qui s'indignait à propos du pseudo anonymat sur Internet... le pseudonymat. Et bien voilà qu'il nous fait une rechute ! Il faut dire que le sénateur Masson est un véritable ovni du numérique. Jean-Louis Masson en connait un rayon sur l'anonymat, il a d'ailleurs été lui même condamné à un an d'inégibilité pour une sombre histoire de tracts diffamatoires anonymes.

Vous souvenez vous du sénateur Masson ? Oui, celui qui s'indignait à propos du pseudo anonymat sur Internet... le pseudonymat. Et bien voilà qu'il nous fait une rechute ! Il faut dire que le sénateur Masson est un véritable ovni du numérique. Jean-Louis Masson en connait un rayon sur l'anonymat, il a d'ailleurs été lui même condamné à un an d'inégibilité pour une sombre histoire de tracts diffamatoires anonymes. Une condamnation qui fait d'ailleurs assez tâche quand on sait que pour entrer dans la fonction publique, il faut un casier vierge. Si votre casier est trop remplis, tentez plutôt de faire de la politique, être prof ou policier, c'est rapé, mais sénateur, ça, vous pouvez, ministre aussi d'ailleurs.

L'anonymat, c'est son dada à Jean-Louis Masson, d'ailleurs ça fait 3 ans qu'il nous tanne avec des mots qu'il ne comprend pas. C'est donc très sérieusement que le sénateur de la Moselle interpelle Fleur Pellerin pour nous radoter ses inepties, ça ressemble à ceci :

Question écrite n 04453 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI) publiée dans le JO Sénat du 07/02/2013 - page 400M. Jean Louis Masson demande à Mme la ministre déléguée auprès du ministre du redressement productif, chargée des petites et moyennes entreprises, de l'innovation et de l'économie numérique, si une personne ouvrant et animant un blog est tenue, comment en matière...