Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

par Antoine Champagne - kitetoa

Le Nouvel Obs n'est pas très sympa avec Amesys

Vraiment, ce n'est pas très amical. Le Nouvel Obs vient de publier un article sur le 4x4 blindé et brouilleur qu'Amesys a vendu avec l'aval du gouvernement Français et de notre bon président, ami des experts en gestion très personnelle des Droits de l'Homme. Pourquoi aujourd'hui ? Mystère.

Vraiment, ce n'est pas très amical. Le Nouvel Obs vient de publier un article sur le 4x4 blindé et brouilleur qu'Amesys a vendu avec l'aval du gouvernement Français et de notre bon président, ami des experts en gestion très personnelle des Droits de l'Homme. Pourquoi aujourd'hui ? Mystère. Parce que cette information, sortie par Mediapart est à peu près aussi vieille que celle concernant la découverte d'un vaste centre d'écoute de la population mis en place, toujours, par Amesys, l'amie des droits de l'homme et Nicolas Sarkozy et ses amis variés, du gouvernement et hors du gouvernement, eux aussi, experts en droits de l'homme. Reflets s'insurge contre la publication de ce papier dans l'Obs. Pourquoi ? Parce qu'il pourrait relancer la curiosité de la  presse et que pour avoir suivi ça de près, nous savons que les patrons de Bull et d'Amesys ont suffisamment transpiré. M'enfin... Pendant des semaines, selon nos sources, les visiteurs de Bull se sont multipliés chez Amesys, il n'y avait jamais eu autant de monde dans la boite. Y compris tard le soir. Et voilà que ça se calme, que les visiteurs de Bull se font moins nombreux, que tout le monde part de nouveau à des heures décentes, et paf! L'Obs ressort une vieille histoire... Non ! Laissez les se détendre.

Je dis ça parce qu'à l'époque, je me souviens que des lecteurs nous avaient interpelés sur Tweeter sur le mode "c'est grave", ...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée