Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Yovan Menkevick

Le maître paysan (le mercredi c'est soufi)

(Comme nous l'avions annoncé mercredi dernier, le mercredi c'est soufi. Ce n'était pas un troll, non, non, non…)   Alors, ce mercredi, pour parler de ce qui nous réunit, l'information, l'analyse, la connaissance des choses de ce monde, les divergences, la recherche de sens, un court texte soufi intitulé "le maître paysan", toujours tiré de l'ouvrage "récit des sages d'Orient", d'Idries Shah :   LE MAÎTRE PAYSAN Un certain mâtre du plus haut rang était aussi cultivateur.

(Comme nous l'avions annoncé mercredi dernier, le mercredi c'est soufi. Ce n'était pas un troll, non, non, non…)

 

Alors, ce mercredi, pour parler de ce qui nous réunit, l'information, l'analyse, la connaissance des choses de ce monde, les divergences, la recherche de sens, un court texte soufi intitulé "le maître paysan", toujours tiré de l'ouvrage "récit des sages d'Orient", d'Idries Shah :

 

LE MAÎTRE PAYSAN

Un certain mâtre du plus haut rang était aussi cultivateur. Il avait écrit livres et opuscules en grand nombre. Un jour, un homme qui les avait tous lus, et se prenait pour un "chercheur", vint le voir pour discuter avec lui des grandes questions.

"J'ai lu tous vos livres, dit-il. Je suis d'accord avec certains, pas avec d'autres. Dans d'autres encore, je suis d'accord avec tel passage et ne comprends pas tel autre. Parmi tous vos livres, enfin, il en est que je préfère à d'autres."

Le sage-cultivateur emmena son hôte visiter la ferme : il y avait là toutes sortes d'animaux, et des plantes, et des fruits, et du fourrage. "Je suis un cultivateur, lui dit-il, je produis des aliments. Vous voyez ces carottes, et ces pommes ? Certains préfèrent celles-ci à celles-là. Vous voyez ces bêtes ? Certains les connaissent toutes, mais sont plus ou moins intéressés par tel ou tel aspect : transport, élevage, alimentation. Il en est qui aiment les poules,...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée