Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par drapher

Le jour du début [global zero day] (End Of File)

*   *   * L'assemblée était parfaitement silencieuse. Les regards allaient du désarroi à l'incrédulité, en passant par l'amusement. Les équipes des meilleurs agents d'Interpol ne savaient visiblement pas quoi faire des informations que Jonas Reckler, éminent spécialiste des systèmes d'apprentissages intelligents venait de leur délivrer. On pourrait entendre une mouche péter se dit Aston.

*   *   *

L'assemblée était parfaitement silencieuse. Les regards allaient du désarroi à l'incrédulité, en passant par l'amusement. Les équipes des meilleurs agents d'Interpol ne savaient visiblement pas quoi faire des informations que Jonas Reckler, éminent spécialiste des systèmes d'apprentissages intelligents venait de leur délivrer. On pourrait entendre une mouche péter se dit Aston. Le barbu obèse en face de lui avait posé ses mains sur son ventre imposant et affichait un sourire qu'on aurait pu qualifier de "satisfait" — si la situation s'y était prêtée.

L'agent Aston avait suivi de très près les opérations de destruction informatique en cours depuis deux jours, et n'était pas loin de tenir une piste pour retrouver les auteurs du "Global Zero Day", comme était désormais nommé l'évènement  majeur qui affectait la quasi totalité du réseau planétaire. Et ce que venait d'expliquer le gros informaticien ne le satisfaisait pas du tout. Mais alors pas du tout, du tout. Cette histoire de "faille quantique" était fumeuse, et Aston n'arrivait pas à se résigner à gober des histoires pareilles. Il y avait aussi un cap intellectuel difficile à accepter. Un très gros cap. Celui qui déterminait qu'il n'était rien d'autre qu'un bout de code. Dans un monde de code. Géré par du code. Quantique…

[End Of File]