Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par drapher

Le jour du début [global zero day] (3)

Zero Siège de la DGSI, Levallois Perret, France, le 4 décembre 2017 — "Nous n'avons pas d'autre choix, c'est une question de survie, monsieur le Ministre". Le directeur général de l'ANSSI observait la petite assemblée comme à travers une bulle déformante. Il n'avait pas dormi depuis trente six heures et son cerveau était dans le même état que les jambes d'un coureur de fond après un marathon.

Zero

Siège de la DGSI, Levallois Perret, France, le 4 décembre 2017

— "Nous n'avons pas d'autre choix, c'est une question de survie, monsieur le Ministre".

Le directeur général de l'ANSSI observait la petite assemblée comme à travers une bulle déformante. Il n'avait pas dormi depuis trente six heures et son cerveau était dans le même état que les jambes d'un coureur de fond après un marathon. Expliquer les finesses techniques de protection des réseaux aux crânes d'œuf du gouvernement ou à leurs conseillers était une mission impossible. Il fallait leur donner des images métaphoriques, des statistiques pour qu'ils puissent piger ce qu'il se passait, un tant soit peu. Et surtout, les convaincre des actions techniques à mener pour éviter que les communications du pays, dans leur ensemble, soient détruites.

l'Assemblée réunie autour de la longue table de réunion de crise, dans le bunker, était silencieuse. Tout le monde attendait la réponse du ministre de l'Intérieur. — "Vous ne m'offrez pas beaucoup d'options, Patrick. — "Je vous donne les éléments que nous avons. Les préconisations d'urgence sont là, mais c'est à vous de décider. Isoler le pays d'Internet en déclenchant Aurore est le seul moyen de s'en sortir pour l'instant, c'est ce qu'on pense à l'Agence, en tout cas. Une main se leva. Le chef de l'agence nationale de sécurité des systèmes d'information fronça...