Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par drapher

Le jour du début [global zero day] (2)

Siège de la NSA, Fort Meade, Etats-Unis d'Amérique, le 3 novembre 2017 Le directeur opérationnel de la branche 5, Robert Shenley avait du mal à respirer malgré la clim qui tournait à fond. Il desserra le nœud de sa cravate d'un geste lent de ses doigts boudinés, et présentement tremblants. Bob, comme l'appelaient ses vieux amis du Club de Golf, avait de sérieux soucis, depuis une heure. Les plus gros de ses 37 années de carrière dans l'administration américaine.

Siège de la NSA, Fort Meade, Etats-Unis d'Amérique, le 3 novembre 2017

Le directeur opérationnel de la branche 5, Robert Shenley avait du mal à respirer malgré la clim qui tournait à fond. Il desserra le nœud de sa cravate d'un geste lent de ses doigts boudinés, et présentement tremblants. Bob, comme l'appelaient ses vieux amis du Club de Golf, avait de sérieux soucis, depuis une heure. Les plus gros de ses 37 années de carrière dans l'administration américaine. Des problèmes qu'il n'arrivait même pas à envisager globalement, dans leur entière complexité. Une pluie de merde lui était tombée dessus en un instant. C'était comme ça, en tout cas, qu'il voyait, lui, la chose : une pluie de merde. A shitstorm.

Le téléphone posé sur son bureau se mit à clignoter puis à émettre un son aigu. Sous le numéro affiché, un nom : "Stanford. J". Bob inspira un grand coup et décrocha. — "Salut Bob… Tu tiens le coup ?" dit la voix sépulcrale à l'autre bout du combiné. Jerry Stanford avait le chic pour en rajouter, et là, c'était la totale. — "Je ne sais pas, et toi Jerry, comment tu te sens depuis qu'Internet est tombé ?" Un blanc. Long. Interminable. Puis la la voix sépulcrale repris : — "Tu n'as toujours pas organisé de cellule de crise, tout le monde court partout, c'est la panique générale, et tu attends dans ton bureau, Bob ? C'est quoi le problème ? Tu démissionnes, tu penses qu'il n'y...