Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Dossier
par Jacques Duplessy

Le droit du travail malmené

Le gouvernement privilégie la reprise

Partout en France, syndicats et salariés se battent pour obtenir des entreprises les protections nécessaires lorsque le le télétravail n'est pas possible. Un bras de fer difficile alors même que les inspecteurs du travail sont mis sous pression par le gouvernement. Deux plaintes ont été déposées par la CGT du commerces et des services contre la ministre du Travail et contre le groupe Carrefour.

Queue devant un centre commercial à Ivry - Denis Meyer

La protection des salariés contraints encore de travailler est-elle vraiment une priorité du gouvernement? On peut en douter en entendant le discours de Muriel Pénicaud. La ministre du Travail a demandé aux directions régionales du travail de « challenger » les entreprises qui souhaitent fermer leurs portes sous la pression de salariés inquiets pour leur santé. « Trop d’entreprises ferment parce qu’elles se croient obligées de le faire », écrit la ministre dans un document adressé à ses services en région révélé Mediapart. Cela « alors que le gouvernement cherche autant que possible à préserver l’activité ». Depuis, le discours du gouvernement a un peu évolué, au moins en façade. «Les service de Muriel Penicaud lui ont dit qu’elle risquait personnellement des poursuites pénales, explique Pierre Mériaux, représentant au CHSCT du ministère du Travail pour le syndicat FSU-SNU-TEFE. Mais dans les faits, le double discours demeure, comme les injonctions contradictoires: «restez chez vous et allez travailler.» Un directeur régional du travail a écrit à ses agents: «L’activité économique doit reprendre. C’est le message à faire passer.» «Pourtant notre mission, c’est le respect du droit du travail, s’inquiète Sophie Poulet, membre du conseil national de Sud Travail. C’est quoi le véritable objectif du gouvernement? Limiter la propagation du virus ou maintenir l’activité coûte que coûte? On devrait fermer les entreprises non essentielles

Face à cette crise inédite, le droit du...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée