Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Yovan Menkevick

Le contrat social, l'état de la démocratie française et nous

Il semble évident qu'un gros problème s'accentue année après année, et risque d'amener la société française à des extrêmités très ennuyeuses. Ce gros problème est celui du contrat social, avec lequel la classe politique s'est totalement torchée. Il en résulte une démocratie représentative dégradée, composée d'une classe dirigeante fortement contestée, voire haïe par les citoyens.   Un contrat social, c'est quoi au juste ?

Il semble évident qu'un gros problème s'accentue année après année, et risque d'amener la société française à des extrêmités très ennuyeuses. Ce gros problème est celui du contrat social, avec lequel la classe politique s'est totalement torchée. Il en résulte une démocratie représentative dégradée, composée d'une classe dirigeante fortement contestée, voire haïe par les citoyens.

 

Un contrat social, c'est quoi au juste ?

Pas grand chose en fait, mais c'est comme ça que s'est montée l'affaire en France après que la révolution n'eut pas trouvée grâce aux yeux de la bourgeoisie, bourgeoisie qui sut récupérer de manière forte adroite la fameuse "démocratie" (à opposer à la monarchie qui fut mise à bas).

Oui, il y a plusieurs démocraties en réalité, et la nôtre, est "représentative", pas directe. Le peuple (nous), délègue donc son pouvoir à des "représentants" élus, et pour dire vrai, en France, à une classe sociale bien particulière, celle de la petite, mais surtout moyenne et grande bourgeoisie. Pas des représentants des couches "inférieures" de la population. Non. de la bourgoisie. C'est ainsi. Depuis le début et surtout depuis 20 ans. Et ce fameux contrat social alors, qu'en est-il ? Il en est que le peuple passe un contrat avec les élus qui les représentent pour qu'ils servent au mieux la cause du "plus grand nombre", celle du peuple (encore nous). Le...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée