Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par drapher

Le conditionnement quotidien : l'arme absolue contre toute rébellion

Les conditions pour un nouveau mai 68 sont souvent citées lorsque des manifestations surviennent impliquant la jeunesse. Depuis une vingtaine d'années, au moins. Comme si mai 68 était un absolu qui pouvait se régénérer à travers les âges et pouvait permettre un changement de société salvateur et bienvenu. Sauf que tout a changé ou presque en… un demi siècle.

mai68-etudiants-ouvriers
mai68-etudiants-ouvriers

Les conditions pour un nouveau mai 68 sont souvent citées lorsque des manifestations surviennent impliquant la jeunesse. Depuis une vingtaine d'années, au moins. Comme si mai 68 était un absolu qui pouvait se régénérer à travers les âges et pouvait permettre un changement de société salvateur et bienvenu. Sauf que tout a changé ou presque en… un demi siècle. Petite revue de l'impossibilité intrinsèque actuelle de voir un quelconque mouvement de contestation de la société par la jeunesse française soutenue par une partie de la population (un peu plus âgée), survenir.

1968 : le grand dé-conditionnement

1968, c'est un peu la préhistoire en termes de contrôle des populations et des capacités d'influence de masse. Comme celles de la surveillance. C'était il y a 48 ans. Pas d'ordinateurs domestiques, pas de satellites, pas de de distributeur de billets de banque et donc pas de carte à puce, le seul téléphone filiaire, des journaux papiers, et… deux chaînes de TV. En réalité, le fonctionnement de la France en 1968 est plus proche de celui de la fin du XIXème siècle que de l'époque l'actuelle. Les premières tentatives de "conditionnement et influence des esprits" ont bien débuté aux Etats-Unis dans les années 50, mais elles sont embryonnaires, avec un manque crucial : les technologies de masse.

C'est ainsi qu'une jeunesse parfaitement survoltée commence à revendiquer une liberté totale et parfaitement...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée