Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

La RATP menace un développeur

La RATP a déjà montré par le passé son intérêt pour vos données personnelles avec son magnifique Pass Navigo qui vous fiche et vous trace. Vos données personnelles appartiennent à la RATP, même celles de vos déplacements. La régie de transport parisienne, qui jouit déjà d'un monopole (et de pas mal de subventions avec l'argent du contribuable), a une conception bien particulière de ses droits de manipulation des données personnelles de ses voyageurs... mais elle ne s'arrête pas là.

La RATP a déjà montré par le passé son intérêt pour vos données personnelles avec son magnifique Pass Navigo qui vous fiche et vous trace. Vos données personnelles appartiennent à la RATP, même celles de vos déplacements. La régie de transport parisienne, qui jouit déjà d'un monopole (et de pas mal de subventions avec l'argent du contribuable), a une conception bien particulière de ses droits de manipulation des données personnelles de ses voyageurs... mais elle ne s'arrête pas là.

Olivier Girardot, ingénieur en informatique a eu l'excellente idée de développer une application mobile de report d'incidents en mode crowdsourcing. Il comptait baptiser son service "Incidents RATP" (il a déposé le nom de domaine incidents-ratp.com) et avait quasiment achevé le développement d'une application mobile pour Android. Olivier a aussi développé une API ouverte, que la RATP elle-même aurait pu utiliser pour développer d'autres applications mobiles. L'outil sur lequel travaille Olivier Girardot permet, via une utilisation en mobilité, de fournir de précieuses informations aux voyageurs, sur un mode collaboratif. Là vous vous dites que la RATP a tout de suite cherché à prendre contact avec Olivier Girardot pour financer son projet qui peut rendre service à ses voyageurs et améliorer leur confort...

C'est sans compter sur la bêtise crasse de la RATP qui semble compter dans son équipe de juristes de sacrés boulets.

Olivier Girardot a,...