Journal d'investigation en ligne
par Antoine Champagne - kitetoa

La fête à Macron : une manif bon enfant de gens énervés

Organisée par les Insoumis, la manif du 5 mai a rassemblé les mécontents de Macron

Méluche à bien tenté d'haranguer les foules, sans grand succès, même en leur parlant depuis l'office du tourisme. Dans le cortège beaucoup d'enfants, de poussettes et les habituels fans d'Ernesto (Che) Guevara. Des cheminots, l'église de la très sainte consommation, quelques jeunes venus faire le coup de poing avec la police. Mais surtout, énormément de policiers, très tendus.

Cortège de la manifestation du 5 mai - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Vous lisez un article réservé aux abonnés.

Rassemblement des forces devant l'Opéra. Attac est là. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Rassemblement des forces devant l'Opéra. Attac est là. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Vers une heure, l'Opéra n'a pas attiré grand monde, les gens sont déjà en train de former le cortège une rue plus loin - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Vers une heure, l'Opéra n'a pas attiré grand monde, les gens sont déjà en train de former le cortège une rue plus loin - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Au début de la manif, et pendant tout le trajet, la voiture de France-Info s'est déplacée sans aucun souci. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Au début de la manif, et pendant tout le trajet, la voiture de France-Info s'est déplacée sans aucun souci. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Surement un hacker, vu le masque... - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Surement un hacker, vu le masque... - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Ambiance rigolote, la tendance est à la blague politique laissant filtrer un ras-le-bol généralisé. Le président des riches énerve. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Ambiance rigolote, la tendance est à la blague politique laissant filtrer un ras-le-bol généralisé. Le président des riches énerve. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Sur le parcours de la manifestation, les forces de l'ordre sont quasiment invisibles. Mais dans les rues adjacentes, elles sont très nombreuses. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Sur le parcours de la manifestation, les forces de l'ordre sont quasiment invisibles. Mais dans les rues adjacentes, elles sont très nombreuses. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

C'est un peu carnaval, jusque là tout va bien. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
C'est un peu carnaval, jusque là tout va bien. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

L'humour poursuit sa route dans le défilé... - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
L'humour poursuit sa route dans le défilé... - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Le marteau et la faucille au milieu du cortège. "Souvent fauché, toujours marteau" (Bérus) - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Le marteau et la faucille au milieu du cortège. "Souvent fauché, toujours marteau" (Bérus) - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Il y a comme toujours dans les manifestations, les nostalgiques d'Ernesto (Che) Guevara qui n'en demandait sans doute pas tant. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Il y a comme toujours dans les manifestations, les nostalgiques d'Ernesto (Che) Guevara qui n'en demandait sans doute pas tant. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Le cortège s'étend - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Le cortège s'étend - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Mélenchon, l'homme qui n'aime pas la presse, essaye de parler à la foule depuis l'office du tourisme. Bide total. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Mélenchon, l'homme qui n'aime pas la presse, essaye de parler à la foule depuis l'office du tourisme. Bide total. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

La Très Sainte Eglise de la Consommation fait son numéro. L'humour comme arme politique. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
La Très Sainte Eglise de la Consommation fait son numéro. L'humour comme arme politique. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Partout dans le cortège, des poussettes, des enfants en bas âge. Aucun casseur en vue. Ou alors, très jeune... Et ce sera comme ça jusqu'à la Bastille. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Partout dans le cortège, des poussettes, des enfants en bas âge. Aucun casseur en vue. Ou alors, très jeune... Et ce sera comme ça jusqu'à la Bastille. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Plus l'on approche de la République, plus le dispositif policier semble tendu. Grilles pour barrer les rues, CRS casqués, de plus en plus armés. Le cortège est toujours aussi bigarré et détendu. Il fait beau. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Plus l'on approche de la République, plus le dispositif policier semble tendu. Grilles pour barrer les rues, CRS casqués, de plus en plus armés. Le cortège est toujours aussi bigarré et détendu. Il fait beau. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Quelques banques ont opté pour le principe de précaution et ont sorti les protections. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Quelques banques ont opté pour le principe de précaution et ont sorti les protections. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Place de la République, tout est toujours très calme et festif. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Place de la République, tout est toujours très calme et festif. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Place de la Bastille, le nombre de camions de CRS est impressionnant. Les caméras de surveillance tournent à plein régime. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Place de la Bastille, le nombre de camions de CRS est impressionnant. Les caméras de surveillance tournent à plein régime. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Effet de l'image et de la perspective choisie, ce CRS semble seul au monde avant l'arrivée du cortège. Il n'en est rien. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Effet de l'image et de la perspective choisie, ce CRS semble seul au monde avant l'arrivée du cortège. Il n'en est rien. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

En fait, de nombreux groupes de policiers en civil, certains avec une attitude pas rassurante du tout, intègrent la place de la Bastille. Alors qu'un autte groupe de policiers en civil que celui-ci entre dans le champ de mon appareil photo, je suis immédiatement encerclé et gentiment "intimidé" par les forces de l'ordre. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
En fait, de nombreux groupes de policiers en civil, certains avec une attitude pas rassurante du tout, intègrent la place de la Bastille. Alors qu'un autte groupe de policiers en civil que celui-ci entre dans le champ de mon appareil photo, je suis immédiatement encerclé et gentiment "intimidé" par les forces de l'ordre. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

La police et la presse comptent 40.000 personnes, les insoumis 100.000. Le vrai chiffre doit être quelque part entre les deux, il y a beaucoup de monde qui arrive sur la place de la Bastille. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
La police et la presse comptent 40.000 personnes, les insoumis 100.000. Le vrai chiffre doit être quelque part entre les deux, il y a beaucoup de monde qui arrive sur la place de la Bastille. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Ça s'énerve autour de la voiture de France-Info. Quelques personnes cagoulées et toutes de noir vêtues tentent d'énerver les CRS qui le sont déjà. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Ça s'énerve autour de la voiture de France-Info. Quelques personnes cagoulées et toutes de noir vêtues tentent d'énerver les CRS qui le sont déjà. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

La voiture de France-Info a perdu son pare-brise - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
La voiture de France-Info a perdu son pare-brise - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

C'est probablement cette dernière image que retiendra la tévé de cette manifestation. Rien sur le cortège bon enfant, rien sur les revendications variées, rien sur la tension palpable des policiers.

Le choix - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Le choix - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

En sortant de la manifestation, alors que je m'interrogeais sur l'intérêt d'une dernière photo, un CRS m'a "interpellé", demandé ma carte de presse et ma carte d'identité parce que "je prenais des photos", ce qui est légal, pour un quidam ou un journaliste. Il a passé mon nom au fichier et a pu vérifier que je ne suis pas un membre du black bloc.

1 Commentaire
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée