Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Yovan Menkevick

La disparition des abeilles, Monsanto, et nous…

Les abeilles sont menacées de disparition de partout sur la planète, avec pour conséquences une menace sur la biodiversité et par conséquence sur l'alimentation humaine. Si les acteurs industriels, agro-industriels et les politiques ont une grande part de responsabilité dans ce phénomène et doivent faire quelque chose pour s'en emparer, les citoyens ont pourtant une opportunité unique de démontrer leur capacité au changement concret.

Les abeilles sont menacées de disparition de partout sur la planète, avec pour conséquences une menace sur la biodiversité et par conséquence sur l'alimentation humaine. Si les acteurs industriels, agro-industriels et les politiques ont une grande part de responsabilité dans ce phénomène et doivent faire quelque chose pour s'en emparer, les citoyens ont pourtant une opportunité unique de démontrer leur capacité au changement concret.

L'utilisation des pesticides et l'introduction de plantes génétiquement modifiées sont au cœur de la disparition progressive des abeilles. Les grandes entreprises comme Monsanto, sont accusées de favoriser l'extinction de ces insectes pourtant indispensables à l'équilibre environnemental. Puisque leurs insecticides, pesticides et OGM, sont pointés du doigt, ces firmes ont donc décidé d'être en pointe pour "sauver les abeilles".

Les politiques, sous pression des lobbies agro-chimiques et agricoles tardent à prendre des mesures, qui si elles ne permettraient pas de reconstituer le stock d'abeilles perdues, pourrait au moins stopper leur éradication. Si dans la lutte environnementale, le citoyen est souvent impuissant et ne peut que constater l'étendue des dégâts causés par la pollution, il est pourtant des domaines où il peut agir concrètement et participer activement à améliorer l'écosystème, voir le sauver du désastre. C'est le cas dans la problématique de la...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée