Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

La Biélorussie a civilisé son internet

L'internet Biélorusse est en train de vivre une tragédie. Attrapé sur Twitter via @Telecomix, cet article fait état d'une véritable catastrophe pour les biélorusses, où un arsenal législatif est en place pour que le simple fait de surfer sur un site étranger ne devienne un délit. Il s'agit du texte No. 317-3 du 25 Novembre 2011.

L'internet Biélorusse est en train de vivre une tragédie. Attrapé sur Twitter via @Telecomix, cet article fait état d'une véritable catastrophe pour les biélorusses, où un arsenal législatif est en place pour que le simple fait de surfer sur un site étranger ne devienne un délit. Il s'agit du texte No. 317-3 du 25 Novembre 2011. Le texte argue d'un effort protectionniste à destination des services en ligne commerciaux Biélorusses, dans lequel le surf sur des services commerciaux ne seront légaux que sur un TLD local. Impossible donc pour une société de s'offrir un .com pour diffuser son offre en Bielorussie. Les TLD étrangers n'y seront plus autorisés, mais ce n'est pas le pire. On décèle aussi un texte en fait bien plus large qui va jusqu'à sanctionner la diffusion de matériel pornographique ou la simple visite d'un service en ligne non autorisé. Le délit serait sanctionné par des amendes allant jusqu'à 125 $ pour une simple visite d'un site "non autorisé! La loi entre en vigueur le 6 Janvier 2012. Quand on connait les méthodes locales, il y a de quoi s'inquiéter très lourdement pour le peuple biélorusse.

Ce qu'il faut en comprendre c'est que les sites étrangers ne seront accessibles sur liste blanche en blacklistant les TLD étrangers de tous les sites commerciaux ! Christine Albanel en son temps en avait rêvé, la Biélorussie l'a fait ! On ne pourra donc plus, dés le 6 janvier, en Biolorussie, parler...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée