Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

L'Express a vu le chasseur qui a vu l'ours qui a vu les Américains

On pourrait la faire longue. Mais on essayera de la faire courte parce que réexpliquer en permanence, c'est lassant. On aurait pu réécrire avec moult détails que "la cyber guerre, ça fait des cyber-morts", ce qui n'est finalement pas très grave. On aurait pu expliquer que ceux qui vivent une vraie guerre avec son cortège de souffrance, de mort, de corps déchiquetés doivent se sentir insultés à chaque fois qu'ils voient ce terme imprimé dans un article de journal.

On pourrait la faire longue. Mais on essayera de la faire courte parce que réexpliquer en permanence, c'est lassant. On aurait pu réécrire avec moult détails que "la cyber guerre, ça fait des cyber-morts", ce qui n'est finalement pas très grave. On aurait pu expliquer que ceux qui vivent une vraie guerre avec son cortège de souffrance, de mort, de corps déchiquetés doivent se sentir insultés à chaque fois qu'ils voient ce terme imprimé dans un article de journal. On aurait pu revenir sur tous les cas d'espionnage, même entre alliés, pour démontrer que si la méthode change, le but reste le même et qu'en cela, Internet n'invente rien. On aurait pu reparler du chien pour expliquer techniquement qu'une IP n'est pas un être humain et qu'une attaque peut prendre des chemins inimaginables pour le commun des mortels, laissant une foultitude de fausses pistes ne pouvant être remontées, même par l'inspecteur Clouseau.

Mais à quoi bon. C'est déjà fait. En long, en large et en travers. Et même sur Reflets. Mieux, de ces histoires de cyberguerre, Kitetoa.com en avait fait un roman. C'était avant. Avant que toutes les signatures émérites qui écrivent sur ce sujet vous soient familières. C'était aussi le premier scénario de cyberguéguerre globale. Parce que parler de cyberguerre quand on voit un DDoS ou quelques APTs qui trainent, c'est un peu survendre son sujet.

Non... contentons-nous de dire que le sujet est devenu un...