Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

L'Allemagne espionnerait pour le compte de la NSA : pourquoi la France se tait

Selon la presse allemande, l'Allemagne aurait espionné la France et l'Union européenne pour le compte de la NSA. Etonnament, pensent certains, la France se tait. Comme si finalement, il n'y avait pas là une sorte de cassure dans le couple franco-allemand. Arte a demandé à Reflets ce qu'il en pensait. Nous ne sommes pas des experts de l'espionnage mais nous avons quand même une idée ou deux sur le sujet.

Selon la presse allemande, l'Allemagne aurait espionné la France et l'Union européenne pour le compte de la NSA. Etonnament, pensent certains, la France se tait. Comme si finalement, il n'y avait pas là une sorte de cassure dans le couple franco-allemand. Arte a demandé à Reflets ce qu'il en pensait. Nous ne sommes pas des experts de l'espionnage mais nous avons quand même une idée ou deux sur le sujet.

Premier point, comme l'expliquait déjà Bluetouff en juin 2013, la collaboration très étroite entre la Grande-Bretagne, l'Allemagne et les Etats-Unis en matière d'écoute n'est pas une nouveauté. L'armée américaine et la NSA, évidemment, exploitent des bases monumentales dans ces pays. Des bases dans lesquelles les employés sont américains. Lorsqu'un pays donne le droit à un autre de mettre en place des stations d'écoute très sophistiquées et "autonomes" sur son sol, on est en droit d'imaginer que la collaboration dans ce domaine est maximale.

Deuxième point, il est désormais établi que les pays, amis plus ou moins proches, ont mis en place après le 11 septembre une gigantesque bourse d'échange de renseignements. Tu espionnes machin, ça m'intéresse. Moi j'espionne truc et ça t'intéresse. Ça tombe bien, nos législations locales nous interdisent d'espionner machin ou truc, on n'a qu'à échanger ces données. #Spamoi qui l'ai fait, c'est mon copain. Ainsi, les Etats-Unis...