Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Kitetoa, une vraie Mme Irma gratos : quelle belle affaire !

Dès l'instant où Bluetouff et moi avons décidé de créer Reflets, nous avons opté pour une autre forme de journalisme. Une sorte de mélange entre bloggeur, hacker, journaliste, analyste à 2 cents d'euros et une pincée de Mme Irma. Ah, mais ça ne va pas du tout ça nous diront les grands journalistes qui peuplent les rédactions. Notre métier n'est pas de prédire l'avenir, mais de raconter l'actualité, sans prendre parti.

Dès l'instant où Bluetouff et moi avons décidé de créer Reflets, nous avons opté pour une autre forme de journalisme. Une sorte de mélange entre bloggeur, hacker, journaliste, analyste à 2 cents d'euros et une pincée de Mme Irma.

Ah, mais ça ne va pas du tout ça nous diront les grands journalistes qui peuplent les rédactions. Notre métier n'est pas de prédire l'avenir, mais de raconter l'actualité, sans prendre parti.

Voyez-vous, un peu de bon sens près de chez vous et un peu de recul permettent de prévoir - en gros - ce qui va se passer pour une bonne partie des événements qui bouleversent chaque jour ce monde. Bien entendu, c'est un jeu périlleux car la probabilité de se tromper lourdement et de passer pour un imbécile est assez forte. Ceci dit, un peu d'analyse mêlée à du bon sens ne nuisent pas.

Alors, Reflets peut-il vous raconter des histoires abracadabrantes ? Pouvez-vous nous faire confiance ? Oui et non. D'une part, nous ne souhaitons qu'une chose : que vous disposiez de tous les outils nécessaires pour déclencher votre propre réflexion et votre propre analyse. Il vous revient donc de remettre en question tout ce que nous écrivons et de le passer à votre propre moulinette. D'autre part, nous nous trompons rarement. Vous pouvez donc nous faire confiance. La plupart du temps.

Prenons un exemple simple qui me permet de me lancer quelques fleurs, ce qui de temps en temps, fait plaisir.

Le 7 janvier 2011, je publiais un article...