Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

par Antoine Champagne - kitetoa

Jérôme Cahuzac : le danger de la double connerie

  Et voilà... Des mois que Mediapart assène que Jérôme Cahuzac avait un compte en Suisse. Pour un ministre du Budget, ça fait un peu tâche. Aujourd'hui, le Canard Enchaîné affirme dans son édition de demain que Jérôme Cahuzac passe aux aveux devant les juges, cerné par le déroulé des enquêtes en cours. Pourtant, jusqu'ici, l'ancien ministre avait nié. En bloc et en détail, comme il l'avait dit : Je n’ai pas, et je n’ai jamais eu, de compte à l’étranger, ni maintenant ni avant. (...

 

Et voilà... Des mois que Mediapart assène que Jérôme Cahuzac avait un compte en Suisse. Pour un ministre du Budget, ça fait un peu tâche. Aujourd'hui, le Canard Enchaîné affirme dans son édition de demain que Jérôme Cahuzac passe aux aveux devant les juges, cerné par le déroulé des enquêtes en cours. Pourtant, jusqu'ici, l'ancien ministre avait nié. En bloc et en détail, comme il l'avait dit :

Je n’ai pas, et je n’ai jamais eu, de compte à l’étranger, ni maintenant ni avant.

(...)

J'ai démenti, je continue à démentir, à nier, j'ai nié en bloc, je comprends qu'il faut nier en détails, je nie en bloc et en détails. (...) Ca ne peut pas être moi (sur l'enregistrement, ndlr), puisque je n'ai jamais eu de compte à l'étranger. Je nie en bloc et en détails.

 

Jérôme Cahuzac n'est pas le seul Français à détenir un compte à l'étranger. Mais sa position aurait dû le pousser à réfléchir à deux fois. Il était président de la commission des Finances de l’Assemblée avant de devenir ministre du Budget...

Bref, il représentait les Français à la tête d'une commission qui a justement, son mot à dire sur les impôts, les paradis fiscaux, etc.

Ses aveux, s'ils interviennent (cela concerne deux comptes en Suisse et un autre à Singapour), ont une portée bien plus importante que le simple procès qui ne manquerait pas d'intervenir.

C'est un nouveau coup porté à la Démocratie.

Une première connerie qui pourrait bien se doubler d'une seconde.

Celle qui verrait de nouveaux citoyens se sentir tellement désabusés qu'ils se tourneraient vers celui qui crie depuis toujours "tous pourris" : le Front National.

Il y a pourtant d'autres Voies.

Mais peu d'entre nous décident de les emprunter tant il est devenu évident pour une majorité que nous ne pouvons évoluer qu'entre extrême gauche, gauche, centre, droite et extrême-droite.

Au chapitre des leçons à tirer d'éventuels aveux, il y a ceci...

La Démocratie a muté depuis belle lurette. La professionnalisation des hommes politiques a porté ses fruits (pourris). Une petite élite mène ses petites affaires comme elle l'entend, au mieux de ses intérêts, ne se soumet à aucune loi qui pourrait contrecarrer ses projets personnels. Il y a les 99% et les 1%. Et franchement, les 99% ne vivent pas dans le même monde que les 1%. Pour que les 99% acceptent cette situation, les 1% masquent la réalité. Ils ont construit leur matrice à grands coups de storytelling.

 

 

Maintenant, observez le monde tel qu'il est. Croyez-vous que la crise financière mondiale est réglée, comme le claironnent les politiques après chaque sommet de la dernière chance ? Croyez-vous que nous nous en sortirons parce que "la France, ce n'est pas la Grèce" ? Croyez-vous que les tours de vis permanents, sous la droite comme sous la gauche, le détricotage du code du travail, soient des impératifs ? Ou bien tout cela sert-il des intérêts particuliers ?

La double connerie amènerait le pékin moyen à évoquer le méchant lobby juif, les banquiers, le groupe de Bilderberg, et bien d'autres. Et pourtant, il y a des réponses plus simples. Une sole complètement plate qui vivrait dans deux dimensions ne peut imagine qu'une troisième dimension existe. Les 99% ont du mal à imaginer qu'il existe une quatrième dimension. Celle des 1%. Et cette dimension n'a rien à voir avec un supposé lobby juif, le secteur de la finance, le groupe de Bilderberg... C'est juste la dimension du pays de fais ce qu'il te plait... et ce qui t'arrange.

Parfois, un journal indépendant vient casser (très partiellement) cette dimension. Parfois ses révélations ne débouchent sur rien.

Alors, Jérôme Cahuzac est-il passé aux aveux, sa dimension est-elle toute cassée ? S'en relèvera-t-il ? Le FN comptera-t-il plus de votants la semaine prochaine ? On en saura peut-être un peu plus lorsque Jérôme Cahuzac se sera expliqué sur son blog, comme annoncé par le Lab d'Europe 1. Si l'admin retrouve le chemin de la base de données...

Selon Le Lab, Jérôme Cahuzac explique sur son blog :

A Monsieur le Président de la République, au Premier Ministre, à mes anciens collègues du gouvernement, je demande pardon du dommage que je leur ai causé. A mes collègues parlementaires, à mes électeurs, aux Françaises et aux Français j’exprime mes sincères et plus profonds regrets. Je pense aussi à mes collaborateurs, à mes amis et à ma famille que j’ai tant déçus.

Trop tard Jérôme. Tes amis ne te pardonneront pas d'avoir laissé entrevoir aux 99% qu'il existe une autre dimension. Quant aux 99%, une partie se tournera vers les extrêmes et cela, nous, ceux qui ne le feront pas, nous ne te le pardonnerons pas.

 

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée