Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Insider's Interview : SOPA et Anonymous, Sony se prépare à la guerre

Reflets a eu la chance de questionner un insider d'une filiale de Sony qui a vécu de près le hack du PlayStation Network. Après les attaques à répétition essuyées par la major, cette dernière prend très au sérieux les menaces d'Anonymous dans le cadre de son soutien au SOPA, l'HADOPI à la sauce américaine.

Reflets a eu la chance de questionner un insider d'une filiale de Sony qui a vécu de près le hack du PlayStation Network. Après les attaques à répétition essuyées par la major, cette dernière prend très au sérieux les menaces d'Anonymous dans le cadre de son soutien au SOPA, l'HADOPI à la sauce américaine. C'est le branle-bas de combat chez Sony World qui lance actuellement en interne de multiples audits de sécurité poussés pour éviter une fuite de données personnelles comme celles qu'il n'a cessé de subir durant l'année passée. Dans cette interview nous abordons le coût des attaques essuyées par Sony, les procédures renforcées et les audits de sécurité qui ont découlé de la multitude de hacks dont l'entreprise a été victime, ou encore du regard que Sony porte sur HADOPI.

R: Est ce que l'épisode Lulzsec a changé ton quotidien ?

SF : L’évènement Lulzsec a clairement changé mon quotidien et celui de toutes les entités Sony monde. Même si c'est Lulzsec qui a tapé le plus fort, ce n'est pas eux qui ont déclenché la nouvelle politique de sécurité de Sony mais tous les autres qui ont suivi (Sony Pictures, Sony Music Grèce etc...). Tout ces petits hacks ont fait péter un câble à nos amis japonais qui dirigent Sony depuis le Japon et c'est là que les choses ont commencé à évoluer sévère.

R: De nouvelles procédures ont elles été adoptées ?

SF : en effet, on nous a appris que chaque site contenant un copyright ou logo Sony ou Sony...