Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Rédaction

Hubooster, droit de réponse, seconde couche, tout ça....

Suite à notre article de ce matin, nous venons de recevoir un email signé de la grande, l'unique, "équipe Hubooster », l'équipe qui enlarge ta socialitude sur Facebook... rien que ça. Cette "équipe" s'étonne de la "violence" de nos propos et nous demande de retirer notre article... ben voyons. L'équipe Hubooster souligne toutefois que si les emails de la rédaction de Reflets.

Suite à notre article de ce matin, nous venons de recevoir un email signé de la grande, l'unique, "équipe Hubooster », l'équipe qui enlarge ta socialitude sur Facebook... rien que ça. Cette "équipe" s'étonne de la "violence" de nos propos et nous demande de retirer notre article... ben voyons. L'équipe Hubooster souligne toutefois que si les emails de la rédaction de Reflets.info se retrouvent dans la base de données à spam des 548360 emails actifs de cette base, c'est "surement un problème de leur part  ». Et effectivement, nous allons le voir, il y a comme un léger problème.

Reflets, très attaché à la liberté d'expression de chacun vous livre donc in extenso le droit de réponse d'Hubooster :

Voilà pour le droit de réponse...

Chose promise chose due, la réponse à la réponse. Chère équipe Hubooster, afin de vous en faciliter l'imbitable lecture, nous avons placé en gras les mots magiques qui devraient faire tilt dans votre crâne :

La "violence" de nos propos semble quand même fort probablement liée à la réception d'un email non sollicité , donc sur Opt-Out (illégal), doublé d'un artifice visant à faire gober qu'on peut se désinscrire de la base de données NON PROTEGÉE (allo la CNIL?) d'emails (des données genre un peu personnelles ), base de données dont l'origine nous semble plus que douteuse.

Et ça il suffit pour s'en convaincre de bien regarder...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée