Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Jacques Duplessy, Antoine Champagne - kitetoa

Hubert Jourdan, le Cédric Herrou de l'ombre

A l'écart des médias, de nombreux bénévoles aident les migrants

Grande gueule, Cédric Herrou a retenu l'attention des médias. Dans l'ombre, d'autres bénévoles apportent leur aide aux migrants, en silence. D'autres encore, sont "en accord avec Dieu et le Cosmos".

Hubert Jourdan - Jacques Duplessy - Reflets - Citation Reflets.info requise

Sur une route étroite et perdue qui serpente dans les environs de Nice, soudain, un petit chemin monte à pic. C'est là qu'il faut bifurquer pour atteindre la maison d'Hubert Jourdan. Dans le maquis environnant, on distingue des tentes, des cabanes, un chalet. Hubert y reçoit des migrants. L'association Habitat et Citoyenneté est un peu le dernier rempart pour bon nombre de personnes. Elle fournit un accès à une épicerie, au réseau Internet pour renouer ou conserver des liens avec ceux qui sont restés. Mais aussi et surtout un accès au droit, ce qui fait le plus défaut aux migrants. Hubert a un passé engagé dans des ONG. Au Bangladesh, en Inde, dans les Balkans. C'est assez naturellement qu'il s'est rapproché des associations locales lorsqu'il s'est posé dans le Sud de la France. Et depuis la fermeture des frontières en 2015, il n'a pas arrêté... « On n'a même plus le droit de leur donner à manger, explique-t-il, à Vintimille, le conseil municipal s'est même réuni pour savoir si on ne devait pas interdire de leur filer à boire». D'ailleurs, depuis longtemps, les fontaines sont fermées à Vintimille.

Les trois gardes à vue qu'il a subies n'ont en rien entamé son action. Ce soir, nous discutons autour d'une table devant sa maison et trois migrants se joignent à nous. « Aucun ne reste ici, c'est un lieu de passage, un endroit où se reposer et reprendre des forces. Ils veulent tous rejoindre quelqu'un de...