Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

HADOPI : le spam postal de l'étape 2 se précise... À l'étape 3, HADOPI se désintègre

LE NET A PEUR : Le 20h de TF1 de ce soir a très brièvement évoqué le premier bilan de l'HADOPI. Si vous étiez dans un monde parallèle ces deux dernière années, HADOPI est une loi visant à dissuader les internautes de télécharger des films introuvables gratuitement, et les inciter à aller acheter où ils peuvent et à prix d'or un bout de plastique dont la durée de vie n’excédera pas 6 mois.

LE NET A PEUR : Le 20h de TF1 de ce soir a très brièvement évoqué le premier bilan de l'HADOPI. Si vous étiez dans un monde parallèle ces deux dernière années, HADOPI est une loi visant à dissuader les internautes de télécharger des films introuvables gratuitement, et les inciter à aller acheter où ils peuvent et à prix d'or un bout de plastique dont la durée de vie n’excédera pas 6 mois.

On apprend alors que ce sont pas moins de 70 000 internautes qui ont eu la chance de recevoir un beau mail de l'HADOPI, sur un trend de 2000 mails par jour, contre 70 000 constats d'infraction signalés chaque jour. Le message, c'est attention, HADOPI, c'est du sérieux, c'est du massif, c'est du lourd, les auteurs sont super contents, les ayants droit sabrent le champagne, d'ailleurs, ça marche tellement bien que même Nicolas Sarkozy semblerait sur le point d'abandonner l'idée d'une HADOPI 3 à en croire l'enthousiasme communicatif du grand reportage de fond que voilà. L’exaltation est à son paroxysme.

Puis, un moment, ça dégénère : Mireille Imbert-Quaretta, chaude comme les braises, prévient : "attention on va passer à l'étape 2". C'est con...On était presque terrorisés, et voilà que Mireille Imbert-Quaretta fout tout en l'air avec une vanne à laquelle personne ne s'attendait. Passer à l'étape 2... le truc de fou quoi ! L'étape 2 si vous ne vous en...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée